Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Entreprise

Le bon samaritain

10/04/2008

Pascal Tanchoux, directeur de la communication de Kraft Foods France et Benelux. Il dit avoir beaucoup appris sur le développement durable grâce à l'Union des annonceurs (UDA) et à la très énergique Dominique Candelier, qui a pris le sujet à bras-le-corps depuis plusieurs années au sein du syndicat professionnel. Aujourd'hui, Pascal Tanchoux, directeur de la communication de Kraft Foods France et Benelux et président de la commission communication et image d'entreprise de l'UDA, est devenu un spécialiste. Son groupe, numéro deux mondial de l'agroalimentaire, est impliqué depuis quelques années dans la lutte contre l'obésité. « Nous mettons tous nos efforts sur les populations les plus à risque : les adolescents et les adultes en situation de précarité », explique-t-il. Partenaire des banques alimentaires, Kraft Foods permet à ceux qui reçoivent des dons de fruits et légumes d'apprendre à les cuisiner dans des ateliers installés un temps chez eux, dans les quartiers défavorisés. Pascal Tanchoux est aussi à l'origine du programme « Bien manger, c'est bien joué », en partenariat avec diverses fédérations sportives et qui s'appuie sur les entraîneurs pour délivrer des informations nutritionnelles aux jeunes sportifs. Un travail de longue haleine qui s'accompagne d'autres actions (amélioration des recettes, non-diffusion de publicités dans les programmes destinés aux enfants de moins de 12 ans). Kraft s'est par ailleurs lancé, via sa marque Jacques Vabre, dans la production de café certifié, en partenariat avec l'ONG Rainforest Alliance. Le groupe travaille à la certification du cacao tout en multipliant les avancées (packaging plus écologique pour Milka, Transat Jacques Vabre écoconçue). « Le développement durable est pour Kraft un vecteur d'innovation, d'image et de croissance », explique-t-il. Un message qu'il communique aux adhérents de l'UDA appelés, cette année, à signer une charte les engageant dans la voie de la responsabilité sociale et environnementale. Sur 350 membres, environ 40 se sont à ce jour engagés à faire un état des lieux de leurs pratiques avant de se fixer des objectifs précis et mesurables. Un début plutôt prometteur pour Pascal Tanchoux.

Envoyer par mail un article

Le bon samaritain

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.