Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Vendeur sur le Net... technophile apprécié

05/06/2008 - par Sophie Mensior

Pour vendre de la publicité sur le Web, les commerciaux doivent posséder la culture d'Internet, être hyperréactifs et à l'aise avec les nouvelles technologies.

Quelles sont les qualités pour être vendeur d'espace dans une régie Internet ? Avant toute chose, avoir un talent commercial, c'est-à-dire disposer des qualités inhérentes à ce métier : bon relationnel, sérieux, régularité, sens de l'analyse... Mais, en comparaison de ses confrères des médias traditionnels, le commercial Web devra ajouter d'autres cordes à son arc : être hyperadaptable, très réactif et capable d'anticipation. « Internet est un nouveau média, où tout va très vite, au périmètre fluctuant », commente Catherine Gotlieb, directrice générale adjointe de Nextrégie (régie du groupe Next RadioTV). « C'est un support instable, il faut accepter d'être dans un univers mouvant », renchérit Cyril Gardère, directeur délégué annonces classées chez Publicat. Mais surtout, il faut avoir un profil Web : c'est-à-dire être passionné par le média, ne pas avoir peur du support, en être utilisateur dans sa vie quotidienne comme peut l'être le consommateur final, se tenir à l'affût des nouveautés...

Certains, tels Loïc Fleury, directeur général de Lagardère Publicité Internet, recherchent des collaborateurs, qui ont créé leur propre blog, voire leur propre site. « Quand je reçois des candidats, je regarde s'ils figurent sur les réseaux sociaux, tels Viadeo, Facebook ou Linked In », ajoute-t-il. Autres qualités demandées : il faut comprendre comment le média fonctionne pratiquement. Pour cela, une formation au sein du département technique de la régie est un passage obligé pour les nouvelles recrues. Enfin, il ne faut pas avoir peur des chiffres : sur Internet, beaucoup de statistiques sont brassées, tout se mesure et tout est mesurable.

Où recrute-t-on les collaborateurs de ce tout jeune métier ? Pour les juniors, cela peut être à la sortie de l'école, généralement des écoles de commerce, ou de BTS action commerciale, qui forment des candidats rapidement opérationnels. Cela peut être aussi à l'issue d'un contrat en alternance ou d'un stage, une pratique assez répandue dans cet univers, sachant que les stagiaires auront toutes leurs chances d'être embauchés. Pour compléter l'équipe, le recrutement des commerciaux peut se faire, soit dans les agences Web, soit dans les régies Web concurrentes ou encore au sein des régies des médias classiques.

Les salaires peuvent grimper vite pour les seniors

Cette pratique tend à se développer pour les seniors. « Les commerciaux qui viennent des médias traditionnels sont très recherchés car ils bénéficient et mettent en valeur leurs expériences plurimédias », indique Philippe Jacob, trésorier du SRI (Syndicat des régies Internet) et directeur général de Skyrégie. Atout non négligeable pour cette catégorie : leurs interlocuteurs au sein des équipes marketing chez l'annonceur vont ­comprendre leur langage...

Ils vont pouvoir rassurer et accompagner ­l'annonceur. Mais quand on parle de seniors tout est relatif, les équipes ici sont jeunes et s'échelonnent entre 25 et 35 ans.

Dans cet univers, toute la palette des techniques d'embauche peut être utilisée : candidature spontanée, annonces dans la presse spécialisée, ­recours à des cabinets de recrutement ou approche directe. « J'utilise beaucoup le réseau. Évoluant sur le média Internet depuis dix ans, les connexions fonctionnent bien », indique Loïc Fleury.

Certains pratiquent la cooptation. « Nous avons recours à cette technique, qui est encouragée financièrement au sein du groupe », souligne Frédéric Daruty, directeur général d'AOL France.

Quant aux salaires, il semble qu'ils s'alignent, pour les débutants, sur ceux pratiqués dans les autres régies, tout au moins pour la partie fixe. Les salaires peuvent grimper vite pour les seniors, ceux-ci étant courtisés, avec des croissances de 30 à 40 % au bout de deux ou trois ans.

Suivant les taux de croissance d'Internet, le recrutement des commerciaux est lui aussi en plein développement. « Nous sommes dans un mercato permanent », assure Catherine Gotlieb (Nextrégie). Il semble d'ailleurs que cette période préestivale soit propice aux recrutements pour la rentrée de septembre... Avis aux candidats !

Envoyer par mail un article

Vendeur sur le Net... technophile apprécié

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.