Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'année Landor

20/11/1998

Le 26octobre, le jury du Grand Prix Design a passé en revue 141réalisations. Un Grand Prix, un prix spécial du jury, cinq prix et quinze mentions ont été décernés. L'agence Landor est le grand vainqueur de cette douzième édition.

Pour Landor, 1998 est à marquer d'une pierre blanche. Avec le Grand Prix pour&Co de Martell, deux prix pour Monoprix Gourmet et Artist(e) d'Eugene Perma, et une mention pour La Vache qui rit, elle est la grande gagnante de cette douzième édition du Grand Prix Design. Voilà qui clôt en beauté une année riche en événements pour l'agence. Landor, qui compte aujourd'hui 65collaborateurs, contre 48 l'an dernier, a quitté en mai la rue Valette, près du Panthéon, pour s'installer dans un immeuble de cinq étages situé rue des Petites-Écuries, dans le Xe arrondissement de Paris. Landor a profité de ce déménagement pour renforcer son équipe de consultants et pour se doter d'un département réalisation consacré à la mise en oeuvre des projets. La quinzaine de personnes rattachée à ce nouveau service prend en charge la concrétisation de la stratégie retenue par le client. De l'expression graphique à la liaison numérique, tout passe par ce studio intégré.«Nous avons développé des compétences informatiques afin d'échanger des fichiers de réalisations design avec nos clients,précise Jean-Louis Dumeu, Pdg de Landor.Cette technologie permet une grande souplesse dans la transmission des données. Les idées progressent mieux et plus vite.»

Hommage aux grandes agences

Avec près de la moitié de son activité à l'international, Landor joue la carte européenne. La récente nomination de Jean-Louis Dumeu au poste de vice-président Europe de Landor&associates (groupe Young&Rubicam) en apporte la preuve.«Notre équipe parisienne s'engage de plus en plus sur des marques à rayonnement international,ajoute-t-il.Notre développement en interne procède de la même logique. Nos recrues viennent d'horizons et de pays divers. L'apport de compétences multiculturelles se solde par des prestations qui gagnent en richesse et en qualité.»Cette stratégie d'expansion au-delà des frontières permet à l'agence d'enregistrer cette année une progression de son chiffre d'affaires de 30%. Le dirigeant reste néanmoins discret sur les chiffres, pour cause d'inscription en Bourse de sa maison mère, et sur l'identité des nouveaux budgets venus grossir les rangs.«Une partie de notre croissance provient de clients qui exportent leurs marques. Martell en est un bel exemple.»Le palmarès fait, d'une manière générale, une place de choix aux grandes agences. C'est le cas d'Euro RSCG Design, qui rafle trois mentions et le prix spécial du jury pour l'identité visuelle de Peugeot. Dragon rouge n'est pas en reste. La première agence française récolte un prix en design global pour La Poste et une mention récompensant Jacadi en architecture. Desgrippes Gobé&Associates, qui avait obtenu en 1997 un prix pour l'identité visuelle de Coca-Cola, fait cette année encore une percée remarquée avec trois mentions: en packaging parfums pour Kenzo Jungle, en design d'environnement de luxe pour les boutiques Loewe, et en design global luxe pour la marque et les parfums Fragonard. L'agence Vue sur la ville, spécialisée dans l'édition et fidèle des palmarès de design, repart avec un prix édition-documents pour le dossier de presse des 100ans du Ritz et une mention, dans la même catégorie, pour le catalogue de mode printemps/été du Printemps.«Je suis ravi par ce palmarès qui nous récompense pour la troisième année consécutive,se réjouit Alain Lachartre, Pdg et directeur de la création de Vue sur la ville.En 1997, l'agence avait déjà reçu un prix et une mention pour Chanel et les champagnes Piper&Charles Heidsieck.»Six mois après, elle décrochait des Clio Awards à New York pour ces mêmes créations.

Envoyer par mail un article

L'année Landor

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies