Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

David McEwan

20/11/1998

Directeur marketing de Martell, David McEwan raconte le long périple d'?, parsemé de nombreux tests, et explique pourquoi le groupe va en faire une des clés de son développement.

Quel type de partenariat avez-vous établi avec Landor, et avec quelles recommandations? David McEwan. Il fallait que l'agence respecte la tradition et le prestige de Martell tout en créant une rupture qui dynamise la marque. Landor a su comprendre l'enjeu de notre stratégie: mettre en avant la marque tout en développant un nouveau produit qui suscite la surprise. Le marché est déjà très encombré. Réserve-t-il encore une place pour ce type de produit? D.McE. Notre dimension internationale nous a appris que, dans des pays comme les États-Unis ou le Japon, le cognac se consomme allongé de Coca-Cola ou d'eau avec des glaçons. L'attente des consommateurs est forte. Le premier de nos tests a fait ressortir la puissance de la marque, qui a la carrure pour séduire ce nouveau style de consommateurs. Nous avons ensuite validé par des études chacune des étapes du développement pour nous assurer que la direction était la bonne, avant d'arriver au stade du marché-test. Comment fonctionne-t-il? D.McE. Depuis avril dernier, nous sommes présents dans trois pays, dans le circuit des bars et des boîtes de nuit. En Italie et en Angleterre, nous sommes satisfaits des résultats. Aux États-Unis, cela dépend des endroits. Nous sommes encore tributaires des mises en avant du produit dans les bars. S'ils jouent le jeu, tout va bien. Nous pouvons augurer d'une introduction d'? sur le marché français dès janvier 1999. Soutenez-vous ce lancement par une campagne publicitaire? D.McE. Il est trop tôt pour finaliser un dispositif de communication international. En revanche, nous avons réalisé une campagne d'affichage en Angleterre avec l'agence Ogilvy&Mather. L'objectif en est de sensibiliser notre première clientèle, les réseaux de distribution. Leur faire connaître ? est, pour le moment, la priorité. Entretien : M.M.

Envoyer par mail un article

David McEwan

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies