Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

carrières

Mon premier job dans une agence

18/12/1998

A 25ans de moyenne d'âge, ils ont franchi le pas en 1998 et intégré le club fermé de la publicité. Impressions à chaud.

Petit déjà, je regardais les écrans publicitaires comme des vitrines médiatiques», s'exclame une jeune recrue. Gagnés très tôt par le virus, généralement après un stage de fin d'études en agence, ils sont quelques chanceux à avoir fait cette année le grand saut. Ils ont rejoint les 9400personnes qui exerçaient le métier de publicitaire en 1997, selon les chiffres de l'Association des agences conseils en communication (AACC). Pour 1998,«la progression des effectifs devrait être de 1% à 2%», souligne-t-on à l'association. Pour ces nouveaux venus, la publicité est un monde bien plus exigeant et plus pointu qu'ils ne l'imaginaient. Au-delà du côté brillant, le secteur est paradoxalement à la fois très structuré et très mouvant. «Chacun a son territoire, mais tout le monde a le droit d'avoir des idées», explique Estelle Saint-Martin, responsable de la communication de DDB.«Ce qui est séduisant, note Ghislain Lessec, 26ans, planner stratégique junior chez Devarrieuxvillaret,c'est de pouvoir se confronter à un nombre important de problématiques, de représentations d'une marque et d'un produit, d'embrasser l'ensemble du métier de son client.»Et aussi de«se sentir responsabilisé très tôt sur de gros budgets», poursuit Anne Dimier Vallet, 24ans, la plus jeune de son service de planning stratégique chez Directing Rapp Collins.«C'est un monde où l'on côtoie des parcours très différents, des agrégés de lettres ou des écoles de commerce, et toutes les nationalités», affirme Pierre-Edouard Heilbronner, 25ans, chef de marque junior chez DDB. C'est la «créa» qui remporte bien évidemment tous les suffrages. D'ailleurs, à les entendre, ils ont tous choisi leur employeur en fonction de ses qualités créatives. Amaury Van Ryswick, son bac d'histoire de l'art en poche, rêvait de monter une galerie d'art. Aujourd'hui, il est acheteur d'art junior chez Euro RSCG BETC. Un métier exercé par une vingtaine de personnes à Paris, essentiellement des femmes.«Je suis le troisième homme», s'amuse-t-il.«Nous travaillons tous en open space, les normaux mélangés avec les fous, les créatifs avec les commerciaux», note pour sa part Patrick Lesserf, 26ans, média-planner chez Devarrieuxvillaret. Leur pub du moment préférée? Celle de la Fnac, détonante car compréhensible des non-initiés.«Dans cette pub, on invite les gens à ne pas acheter», estime Jérôme Welker, 24ans, planner stratégique junior chez DDB. Selon eux, la publicité du troisième millénaire devra aussi passer par Internet.«Il n'y a qu'à voir les nombreux recoupements qui existent déjà entre la publicité interactive à la télévision et sur Internet,explique Jean-Marc Kuentzmann, 25ans, chef de publicité junior chez BDDP@TBWA..Sur TPS, notamment avec la pub Kangoo, vous pouvez déjà, d'un simple clic sur votre télécommande, avoir des informations sur un produit dès qu'il passe à l'écran!»Leur avenir professionnel? Tous se voient naturellement passer de junior à senior, suivre leurs budgets, faire un détour par l'étranger.«Pourquoi pas monter mon agence de communication?», s'interroge aussi Alexandre Faure, 25ans, chef de publicité junior chez Directing Rapp Collins. Mêmes espoirs pour Lucie Liégeois, 24ans, assistante directrice artistique chez Devarrieuxvillaret. Passionnée par les dessins animés, elle se verrait bien piloter une agence de graphisme. Anne Rodeno, quant à elle, 27ans, graphiste chez DDB, voudrait se lancer dans la communication culturelle. Coup de chance, cette voie est offerte par DDB Les Arts. C'est quand même magique...

Envoyer par mail un article

Mon premier job dans une agence

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies