Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ANNONCEURS

Que reste-t-il du Mondial?

18/12/1998

Quelle débauche de ballons ronds! Des semaines qui ont précédé la Coupe du monde et plus encore du mois qu'aura duré le tournoi, que reste-t-il six mois plus tard? De ce gloubi-boulga qui a vu des chaînes de restauration rapide empiler des joueurs telles des tranches de steak dans un maxi-hamburger, des constructeurs de voitures transformer leur dernier modèle à jantes larges en gardien de but (l'angoisse, et pas seulement au moment du pénalty...) ou encore des boissons gazeuses faire pénétrer leur canette dans des vestiaires aux occupants patibulaires, on retiendra d'abord le fameux duel des équipementiers sportifs. À ma gauche, Adidas, qui a parié sur la victoire des Bleus et gagné à grand coup de campagnes bleutées lyrico-cocorico. À ma droite - et même parfois un peu trop, comme sur ces affiches du Nike Park aux accents mussoliniens -, son concurrent américain, qui nous aura fait rêver à un exploit brésilien. Raté. On se souviendra aussi de ces publicitaires qui n'auront pas été longs à filer la métaphore ballon rond égale petit bébé dans le ventre de maman. Pour DMB&B et Candia, c'était un garçon, pour CLM/BBDO et France Télécom, c'était juste un piège dans un jeu entre douaniers - une autre métaphore, mais cette fois de l'affrontement entre nations. On n'oubliera pas non plus le rouleau-compresseur de Coca-Cola et son ode démago aux supporters. Enfin, on citera Jean-Luc Godard, qui déclarait àLibération: «Si on avait su que tout ça finirait avec Barthez embrassant McDonald's...»

Envoyer par mail un article

Que reste-t-il du Mondial?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.