Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CINÉMA

Pour voir un film, c'est toute la journée

18/12/1998

L'UGC Ciné-Cité des Halles est quasiment ouvert 24h/24. Tous les jours, il propose 19films, boissons et confiseries. Reportage dans ce lieu de vie.

Pas de répit. L'UGC Ciné-Cité Les Halles est actif 24h/24. Et quand les derniers spectateurs quittent les salles vers 0h30, quand la direction boucle les comptes de la journée à 2-3heures du matin, les équipes de ménage rendent la place nette pour accueillir les spectateurs du lendemain... Trois cent soixante-cinq jours par an. Le plus grand cinéma de France ne s'arrête jamais... Ce samedi 28novembre, les trois projectionnistes sont arrivés comme d'habitude les premiers. De 7 à 9heures, ils assurent la maintenance des 19projecteurs qui vont tourner jusqu'au soir. Tout est informatisé, ils n'interviennent qu'au démarrage des films et dès que leur bip signale un problème. À 8h30, Bernard Fach, assistant-directeur, ouvre le cinéma. En quelques minutes, les agents de comptoirs - en jaune - et d'accueil - en bleu - prennent place. Au Ciné Café ou aux deux comptoirs annexes, il ne reste qu'un quart d'heure pour préparer pop-corn, confiseries et boissons. Les agents en bleu se séparent. Trois ouvrent les caisses tandis que les autres, contrôleurs de billets, s'apprêtent à orienter les premiers clients vers les salles. Ils seront 901 à avoir choisi les séances de 9h.«Cela permet de voir plusieurs films dans la journée»,expliquent un père et son jeune fils venus pourMulan.«C'est beaucoup moins cher»- 29francs -, revendique sa voisine.«Quand nos enfants ont école le samedi, nous profitons ici du large choix de films et du peu de monde»,expliquent ces deux mères de famille qui ont choisiL'École de la chair.

11335entrées

Les spectateurs installés, l'agitation retombe. Pas pour longtemps, car la programmation est ainsi faite que les 120séances de la journée se succèdent.«Il y a toujours un film à voir. L'attente est tout au plus d'un quart d'heure»,note Bernard Fach. À peine le temps d'acheter son ticket, sésame pour les salles et les cafés. Certains spectateurs prennent pourtant le temps de flâner. Fatigués d'une matinée d'emplettes aux Halles, trois ados récupèrent dans les salons avant de s'attaquer àSnake Eyes. Une famille grignote en attendant d'aller voirHors Jeu.«Après, pendant que mon fils et son père se promèneront, j'enchaînerai avec un film en VO,explique cette dame.Nous avons fait 70km pour cela, comme chaque semaine.»Comme eux, la plupart des spectateurs de Ciné-Cité sont des habitués.«Certains viennent tellement souvent que nous sommes devenus copains»,raconte un agent jaune, étudiant en cinéma comme la plupart de ses collègues. Le calme de la première séance est oublié. Les agents d'accueil ont déjà évacué les salles par l'arrière et les ont nettoyées en moins de dix minutes avant qu'une marée humaine ne les envahisse à nouveau. Au fur et à mesure que la journée avance, la foule s'intensifie... comme le personnel d'ailleurs. Au déjeuner, premier vrai rush de la journée, les comptoirs comme le Ciné Lina's, à l'étage inférieur, une concession d'UGC depuis août 1997, ne désemplissent pas. Mais le pire est à venir... À partir de 17h, le Ciné-Cité ressemble à une ruche. Les files d'attente sont pourtant contenues au maximum... mais le multiplexe des Halles est victime de son succès. Le calme ne reviendra qu'en fin de soirée. Bilan de la journée: 11335entrées, selon le directeur Michel Robert, qui assurera l'ouverture du dimanche matin:«Un samedi remarquable»...

Envoyer par mail un article

Pour voir un film, c'est toute la journée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.