Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LES RÉSEAUX SPÉCIALISÉS

Le cinéma et la presse visent en plein centre

19/02/1999

Certains annonceurs ont de la chance. Ils bénéficient de réseaux implantés en plein centre-ville et quasiment réservés à leur secteur. C'est le cas notamment pour les spectacles. Le cinéma, le théâtre, les salons et les expositions ont à leur disposition des colonnes Morris et des mâts-drapeaux. Ces deux supports, commercialisés par une filiale de Jean-Claude Decaux, sont quasiment incontournables pour les lancements de films. Ils sont souvent les seuls utilisés par les spectacles aux budgets publicitaires limités. Présentes dans une trentaine de villes, les colonnes Morris, des cylindres lumineux dont la naissance remonte au début du siècle, sont toujours implantées dans les lieux les plus vivants des villes. C'est-à-dire au centre-ville, dans les quartiers piétonniers les plus fréquentés et, bien sûr, près des lieux de spectacles, dont les cinémas. La crème des colonnes Morris, illuminées et tournantes, installées aux endroits les plus prestigieux, est rassemblée dans un réseau haut de gamme. Très souvent, le dispositif minimal de communication pour un spectacle est complété par les mâts-drapeaux. Des affiches 118x174installées en hauteur sur des poteaux surmontées d'un drapeau tricolore et bénéficiant également d'une implantation privilégiée. Ces deux supports combinent l'avantage d'une bonne visibilité tant par les piétons que les automobilistes. Par ailleurs, à Paris, un quart du réseau des Abribus intra-muros, commercialisé par Métrobus, est aussi très souvent utilisé par les industries du cinéma.

Cibler précisément

La presse profite également de supports privilégiés avec l'affichage sur les dos des kiosques à journaux. Des points de vente modernisés et généralement implantés dans des endroits statégiques de la ville tels les plus importants lieux de passage. Cet espace publicitaire, géré par AAP dans 130villes, est principalement destiné aux éditeurs de presse, mais pas exclusivement. D'autres annonceurs peuvent y avoir accès. C'est également le cas pour l'affichage sur les vitrines, très prisé par la presse, car réactif. Pourtant, la presse ne représente plus que 65% du chiffre d'affaires d'Insert, la principale régie. L'affichage vitrine est sans doute le média qui répond le mieux à la problématique de pénétration dans le coeur des villes. Installé à Paris et dans plus de trente autres grandes villes, le support (60x80 cm) offre deux avantages: une excellente pression dans le centre-ville et une forte souplesse d'utilisation. Une zone précise, un quartier ou certaines rues peuvent être retenus pour une segmentation géographique. L'affichage vitrine, destiné principalement aux piétons, permet aussi de cibler précisément. Les jeunes peuvent ainsi être visés en ne retenant, par exemple, que des magasins, boulangeries ou cafés situés à proximité des lieux qu'ils fréquentent (lycées, facs, cinémas...). D'autres réseaux spécifiques, réservés au cinéma, aux spectacles ou à l'édition musicale, existent sur Paris. Compte tenu de son environnement, le support est plus destiné à la promotion qu'au développement de l'image de marque. Autre contrainte, il ne bénéficie pas encore d'une véritable mesure d'audience.

Envoyer par mail un article

Le cinéma et la presse visent en plein centre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.