Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Famille Guillemot/Ubi Soft

L'union sacrée

06/02/1998

Une success story comme on aimerait en lire plus souvent... Il était une fois cinq frères, nés bretons. Aux vacances scolaires, quand ils n'aidaient pas à l'entreprise familiale de matériel agricole, ils sillonnaient l'Europe à moto. A seize ans, Michel, né en 1959, construit son premier ordinateur et, après un service militaire comme aspirant informaticien, se lance à vingt-cinq ans dans la VPC de jeux vidéo importés. En 1986, l'activité logiciels prenant de l'essor, il fonde Ubi Soft avec le reste du clan. Ubi comme ubiquité. Aujourd'hui, la société réalise 85% de son activité dans les logiciels de jeux (le reste dans l'éducatif), emploie 800 salariés dont 350 en France et a ouvert 44% de son capital au Second Marché. Elle affiche une croissance de 40% pour un chiffre d'affaires supérieur à 500MF et un résultat net d'environ 27MF. Remarqué pour la qualité de ses productions originales (Rayman, Tim7, Pod, F1 Racing Simulation), l'éditeur implanté dans onze pays est aussi distributeur international de nombreuses marques, dont LucasArts, Broderbund, Activision. Ubi Soft a opté jusqu'ici pour une croissance interne qui a permis à chaque frère de trouver sa place sans tension ni rapport de force. Cette harmonie est bénéfique au management des équipes. Yves, trente-sept ans, est le Pdg. Michel, trente-huit ans, le stratège. Il dirige les studios de production situés à Montreuil, Montréal, Shanghai, Casablanca et en Roumanie. Gérard, trente-six ans, le plus artiste, est responsable du marketing et de l'édition. Claude, quarante et un ans, se charge de la logistique et des forces de vente, tandis que Christian, trente et un ans, veille aux comptes.

Envoyer par mail un article

L'union sacrée

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.