Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Denis Jamet et Philippe Guillanton/Yahoo

Le 5e média

06/02/1998

«Yet Another Hierarchical Officious Oracle» - dites Yahoo, c'est plus convivial - est leader des annuaires de recherche sur l'Internet, ces guides auxquels les internautes demandent régulièrement leur chemin. En trois ans d'existence, la société s'est implantée dans treize pays et compte 40millions d'utilisateurs par mois pour 1,6milliard de pages vues. «Le chiffre d'affaires monde est passé de 19,5M$ en 1996 à 67M$ en 1997 et devrait dépasser 200M$ fin 1998, indique Philippe Guillanton, trente-deux ans, le directeur du marketing et des ventes Europe, transfuge de la régie de L'Expansion après avoir fait ses premiers pas chez Bayard Presse Jeune. Yahoo France a réalisé 6MF de chiffre d'affaires en 1997 et est crédité d'un taux de pénétration de 40% par la Sofres.» Mais Yahoo ne se contente pas de référencer avec intelligence 300 sites par jour, le groupe s'est diversifié dans les contenus et propose sur chacun de ses sites locaux des chaînes thématiques. Denis Jamet, producteur exécutif de Yahoo Europe, qui a ouvert le site français en septembre 1996, fait office de rédacteur en chef. Il a déjà lancé les rubriques Actualités, Finances, Météo, Sport et Mode. «On est en train de créer un nouveau média avec une palette de services et de chaînes, qui génère du trafic et de l'audience, se finance par la publicité et sera concurrent de la télévision interactive», analyse ce littéraire, versé dans les nouvelles technologies, qui a participé début 1990 chez Nathan au premier CD-Rom sur la littérature.

Envoyer par mail un article

Le 5e média

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.