Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Le métier de conseil multimédia se professionnalise

06/02/1998

Les marques qui voulaient «avoir leur site», comme naguère leur pin's, sont devenues bien plus exigeantes. Elles ont compris qu'un site-vitrine sans animation ne sert à rien et attendent désormais de leur agence un conseil global tant au niveau du marketing, du commerce électronique que de la communication externe et interne. La réalisation d'un site web, qui véhicule l'image de la marque et son message, ne peut se résumer à une simple production créative. L'interactivité n'est pas un gadget et doit servir des objectifs clairs et prédéfinis. La plupart des groupes de communication en ont pris conscience et ont créé un département ou une filiale multimédia. Sur le marché, elles sont concurrentes d'autres structures comme Intégra, Imaginet, France Net ou le Studio Grolier. Connectworld-EuroRSCG fait partie des agences les plus en pointe et intervient en télévision (sponsoring, infomercial, pub interactive...) et sur l'Internet. Son président, Pierre Louette, ancien secrétaire général de France Télévision, est convaincu de la convergence des deux médias.«Nous intervenons sur le conseil, la création, la production et la maintenance du web», indique Mathieu de Lesseux, chargé de l'Internet. Peugeot, Citroën, BNP, Cegetel on line sont ses gros budgets. BDDP Interactive, qui développe des web (EDF, France Télécom, Virgin, Bull) et des intranet (Paribas, Dassault), a fait sa réputation sur le conseil. Actuellement, l'agence est en pleine débandade après le départ de Jean-Marie Boucher, le directeur multimédia, et de Nicolas Malo, le responsable de l'animation des sites. BDDP recherche un nouveau directeur général. SGIP-Publicis (Radio France, Nescafé, Renault) se réorganise aussi, après le départ de Marco Tinelli, parti monter Grey Interactive. Ogilvy Interactive se concentre sur IBM, tandis que DDB Cybertime et McCann Interactive font moins parler d'elles. BLL-CLM, créée par Loïc Le Meur, vingt-cinq ans, intervient sur de plus petits budgets. Quant à Jacques Hervé Roubert, ex-Young&Rubicam, sa société Cythère a en portefeuille Danone, Club Med et L'Oréal.

Envoyer par mail un article

Le métier de conseil multimédia se professionnalise

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.