Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

BDDP France (TBWA) 834,1millions de francs

23/04/1999

Une année de mutation.»C'est par cette formule qu'Éric Delannoy, le coprésident de l'agence BDDP@TBWA, le vaisseau amiral de BDDP France, résume l'année 1998. Parmi toutes les sociétés du groupe, c'est cette dernière qui fut directement concernée par la fusion avec TBWA, accueillant ainsi sous son toit, le 14septembre dernier, les soixante salariés de sa consoeur parisienne. La quarantaine d'anciens de TBWA qui a finalement choisi de rester est désormais totalement assimilée à l'agence rebaptisée BDDP@TBWA. Du côté de BDDP, il y a eu des départs, comme celui de Jean-Claude Jouis, directeur de la création, aujourd'hui associé dans Euro RSCG Works, d'Isabelle Domercq au planning stratégique, recrutée chez Danone, ou encore de Michel Sara, directeur général adjoint, qui a rejoint l'enseigne PublicisEtNous.«L'agence a toujours été considérée comme une mine de recrutement pour tous les concurrents»,plaide Éric Delannoy, qui, par ailleurs, déplore que chaque démission soit interprétée à l'aune du prisme déformant de la fusion. Paradoxalement, l'intégration en interne a été favorisée par la nécessité de rassurer les clients. Mapa et Canon, issus du portefeuille de TBWA, ont été regagnés après compétition, tout comme Michelin, un annonceur historique de BDDP. L'agence a dû aussi arbitrer entre les budgets doublons Bel (chez DMB&B) et Bongrain, qui lui a confié une marque supplémentaire, Caprice des Dieux, tandis que le conflit entre Nissan et BMW était résolu par la création d'une cellule indépendante entièrement consacrée à Nissan. BDDP@TBWA a aussi perdu les 3Suisses et Toys'R'Us, mais remporté Bic, compétition phare. Après avoir sorti toute une série de campagnes pour Virgin Mégastore, McDo ou McCain, l'agence a recouvré «un moral d'acier». Forte de cet élan, elle débauche de DDB Dominique Marchand et Jean-Marc Alirol, team créatif. Elle recrute Walter Malissen, directeur du planning stratégique de Grey. Sous l'impulsion du directeur associé, Jérome Piot, elle crée Store, département spécialisé dans la distribution.«Depuis quatre ans, nous n'avions plus les moyens d'investir. L'appui du réseau nous fait repasser à l'offensive»,indique Jean-Marie Dru, président de BDDP France et président CEO de TBWA International. Premiers signes: la naissance de BDDP&Fils, (lire aussi nouvelles enseignes) le mariage entre BDDP Interactive et Tequila Technology, l'arrivée de Jean-Paul Lichtenberg, ex-Publicis Conseil, à la tête de la création de BDDP Corporate et le projet de développer Jump, agence lyonnaise, dans la capitale.

Envoyer par mail un article

BDDP France (TBWA) 834,1millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies