Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Ammirati Puris Lintas 350,8millions de francs

23/04/1999

L'agence qui «gagnait le coeur du monde» pour Air France en 1997 a été secouée par des turbulences en 1998. La concurrence lui a fait perdre le budget de la compagnie aérienne. Philippe Bernard, fraîchement promu à la tête de la filiale américaine, veut rester serein. De fait, l'enseigne du quai de la Mégisserie aura vécu une véritable révolution: le départ de Vincent Nègre, président du groupe en France, et d'Alain Laurens, président de l'agence en charge de la création, intervenus en janvier dernier. La page se tourne avec le retour de Philippe Bernard, parti pendant deux ans gérer l'agence madrilène. Côté nouveaux budgets, en revanche, l'année aura été calme: pas de pertes et un seul gain, Guronsan. AP Lintas a essentiellement consolidé le budget Unilever, dont une grande partie de la création est gérée en France. Le compte représente aujourd'hui près de 70% de la marge brute de l'agence (celle-ci réalise d'ailleurs moins de la moitié de son activité en France). C'est pour ce client que Lintas signe la saga Axe, qui a décroché l'un des rares Lions français à Cannes. L'année 1999 sera plus mouvementée, affirme Philippe Bernard, qui note déjà que l'activité a repris, avec les consultations. Début avril, les Pages Jaunes de France Télécom ont rejoint l'agence. Philippe Bernard compte créer la filiale française APL Digital spécialisée dans les médias électroniques, renforcer le pôle McLaren et développer Stratéus, tout en bénéficiant de l'accord qui s'est noué, au niveau mondial, avec le géant des bases de données Draft, lui aussi du groupe Interpublic.

Envoyer par mail un article

Ammirati Puris Lintas 350,8millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.