Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Jean & Montmarin 60 millions de francs

23/04/1999

L'agence de l'Ile de la Jatte n'a pas perdu son année: elle a gagné plus de 300MF de nouveaux budgets en 1998. Au menu, un très gros compte récupéré chez OgilvyOne, l'offre de téléphonie Nomad de Bouygues Telecom (150MF), mais aussi les bonbons Lutti (12MF), l'UCPA (8MF), Ancel (25MF) et Kambly (8MF). Jean&Montmarin a également regagné l'apéritif Suze (groupe Pernod, 30MF), qu'elle gérait depuis 1992. L'année a également été riche côté extension de budgets, avec l'arrivée de Tartiflette des fromageries Riches Monts, de Knacki Max de Herta, de Soho de Pernod, des jus de fruits spécial petit déjeuner de Tesseire, et enfin de Yoplait 0% et Free Yop de Yoplait. Côté pertes, l'agence reste très discrète. «L'année 1998 a confirmé la raison d'être de l'agence, puisqu'elle s'est fait remarquer en création» souligne Hubert de Montmarin, l'un des deux présidents fondateurs avec Gérard Jean. De nombreuses campagnes analysées par Ipsos ont obtenu des scores supérieurs aux standards de leurs secteurs. Les campagnes Knacki Max, Panier de Yoplait et Yop se sont démarquées en affichant d'excellents résultats. «Nous sommes satisfaits car la vocation de l'agence est non seulement d'être créative, mais aussi de produire des campagnes dont on se souvient.» Cette promesse était le slogan d'une publicité pour l'agence il y a quelques années.

Envoyer par mail un article

Jean & Montmarin 60 millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.