Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les Ouvriers du Paradis

23/04/1999

Rue de Bourgogne, à deux pas du Palais-Bourbon, où les Ouvriers du Paradis ont élu domicile, «la maison» respire l'intimité avec son feu de cheminée en hiver, sa terrasse en été, ses parquets cirés et ses meubles chinés aux Puces. Il y a même table ouverte chaque jeudi soir et l'on y sert, en toute simplicité, un hachis parmentier. Dans cette agence qui fête ses dix-huit mois d'existence, point de commerciaux en col blanc et cravate, mais une équipe de dix-sept «ouvriers» dont les trois quarts se consacrent à la réalisation des campagnes. «Nous sommes des artisans. Tout est dans le détail de nos créations», explique Hervé Chadenat, directeur de création et cofondateur de l'agence avec Thierry Consigny. Amoureux du beau, Les Ouvriers du Paradis veulent appliquer aux produits élaborés une idée simple: la publicité fait partie du produit. Cette méthode vient de séduire la marque de lingerie Princesse Tam Tam et le Salon de la mode enfantine. L'agence, qui a débuté avec un petit fonds de commerce - Cap Gemini, Eurofil - issu d'Opéra, d'où viennent les managers, a successivement remporté Le Bon Marché, Franck&Fils, Baccarat, le Crédit mutuel, Flo Prestige, le Gymnase Club, Louis Roederer et De Fursac. «Nous espérions 8MF de marge brute en 1998 et nous avons réalisé le double», se réjouit Thierry Consigny, qui ajoute: «Nos campagnes sont notre meilleur outil de vente». L'agence se félicite de n'avoir dépensé que 25000francs en prospection l'an passé, avec quelques règles d'or: le print présenté sous forme de dessins et les films sous forme de scripts.

Envoyer par mail un article

Les Ouvriers du Paradis

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.