Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

La Machine à vendre 155,7millions de francs

23/04/1999

Une marge brute en augmentation de 38% par rapport à 1997, un effectif de cent cinquante-sept salariés contre cent trente-quatre un an plus tôt... En 1998, La Machine à vendre semble avoir enfin digéré la fusion des différentes entités ayant présidé à sa création: The Sales Machine, Euro RSCG Generation Direct et Prosperika. Le pôle marketing opérationnel du groupe Havas Advertising conserve The Sales Machine (73,4millions de francs de marge brute) en tant que bateau amiral, avec des clients comme Peugeot, Canal+, Microsoft, La SNCF, Gillette ou Cetelem. Créée en 1998, après le rachat d'Impulsion (autre filiale d'Havas Advertising), Double Impulsion, spécialisée dans la promotion, s'est consacrée aux problématiques d'Amora, de Thalys, de la RATP et d'Heineken. Le tout avec une équipe de quinze personnes issue à la fois de The Sales Machine et du recrutement externe. L'agence Motiv'force, positionnée sur le conseil en motivation a ajouté à son offre de chèques Havas une base de données capable de suivre en temps réel les performances des vendeurs. Enfin, Euro RSCG Vitesse, agence en relation presse, s'est notamment mobilisée sur la Semaine du goût étendue pour la première fois au monde agricole et sur la fête des Grands-Mères traitée de façon plus institutionnelle. Présent aussi sur le marché des bases de données avec The Data Machine, le groupe ne possède cependant pas d'expertise propre en matière de multimédia, préférant s'appuyer sur Connectworld, l'agence spécialisée du groupe Havas.

Envoyer par mail un article

La Machine à vendre 155,7millions de francs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.