Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

EDITIONS AMAURY

Un recentrage sur ses métiers de base

14/05/1999

L'année 1998 a été marquée au sein des Éditions Amaury par le retour de Jean-Pierre Courcol, en octobre, à la direction générale du groupe. Ce come-back était le premier étage de la fusée. En mars dernier, l'ancien champion de tennis devenait président du directoire, Philippe Amaury prenant la présidence du conseil de surveillance, au terme d'une réorganisation des structures juridiques de l'entreprise. Désormais clairement aux commandes, Jean-Pierre Courcol peut s'appuyer sur une task-force de confiance et sur de solides résultats financiers pour développer le groupe de presse. Ce développement sera construit autour deL'Équipeet duParisien, qui préparent tous les deux une nouvelle formule pour cette année. Le quotidien sportif a connu en 1998 une année exceptionnelle autour de la Coupe du monde de football. Lancée initialement pour la durée de l'épreuve, l'édition du dimanche a rapidement été pérennisée au vu de son succès de vente. La diffusion France payée deL'Équipe Dimancheressort à 268411ex. sur la période juin/décembre 1998. Globalement, les ventes deL'Équipeet de son magazine du samedi ont encore augmenté l'an dernier. Celles deFrance Footballne sont pas en reste. Seul point noir: l'arrêt du bimensuelComputer Plus, un an après son lancement en avril 1998. Édité en partenariat avec le groupe allemand Axel Springer, ce magazine informatique grand public n'a pas trouvé son lectorat.

Des vues en PQR

De son côté, l'agrégatLe Parisien/Aujourd'huipoursuit doucement son bonhomme de chemin. Sa faible progression traduit en réalité une stagnation duParisienet une progression de son édition nationale (+3,6%), qui passe le cap des 110000exemplaires. Mais les ambitions de Jean-Pierre Courcol sont tout autres: développer encoreAujourd'huiet, surtout, faire duParisienun grand quotidien populaire en Ile-de-France avec une diffusion de 500000exemplaires, permettant de parvenir à la rentabilité financière. Le quotidien compte notament développer son portage. À l'instar deL'Équipe,Le Parisienprépare une édition du dimanche, dont le lancement est prévu pour la rentrée. Le quotidien francilien, à la tête duquel a été nommé Jacques Guérin, un proche de Jean-Pierre Courcol, est également sur les rangs pour mettre sur pied une chaîne de télévision à Paris. Le Parisien s'est par ailleurs associé à quinze quotidiens régionaux qui souhaitent jouer un rôle d'opérateur TV dans leur zone de diffusion. Là encore, le journal suit l'évolution de son cousin sportif, qui a lancé L'Équipe TV en août dernier. Enfin, six ans après avoir venduLe Maine libreetLe Courrier de l'Ouestà Robert Hersant, le groupe Amaury souhaite revenir dans la presse quotidienne régionale. Signe de cette volonté, il a repris, début mai,L'Écho républicainau groupe Hachette Filipacchi Médias. Outre le quotidien de Chartres (30780exemplaires de diffusion France payée en 1998), les Éditions Amaury mettent la main sur la société Écho Voyages et sur deux titres de presse gratuite, Cible 28 et Inter hebdo. Une transaction en famille: Hachette Filipacchi Médias détient 25% du capital des Éditions Amaury.

Envoyer par mail un article

Un recentrage sur ses métiers de base

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.