Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LE CHOIX DU CRÉATIF

Kookaï sauve la presse

17/09/1999

Nicolas Taubes et Christophe Coffre, directeurs de création de Leo Burnett, ont remarqué les campagnes presse Kookaï, Corona, Nike, Nomad et Nes.

Les deux créa- tifs de Leo Burnett appré- cient la nouvelle campagne «Sauvons les hommes» de Kookaï, réalisée par CLM/BBDO. L'enthousiasme de Christophe Coffre et Nicolas Taubes est d'autant plus fort qu'ils sont accablés par la pauvreté générale de la publicité magazine.«Avec Kookaï, il se passe quelque chose. La page t'arrête, il y a un véritable impact. La marque prend un risque en cassant son message précédent. Tout le contraire des autres annonceurs. Quand on voit l'argent investi par rapport à l'impact, on hésite à conseiller la presse à nos clients.»C'est clair, Kookaï est la seule publicité qui mérite sa place dans ce classement. Mais s'il faut choisir d'autres annonces, autant opter pour Corona par Jean&Montmarin.«Le visuel du décapsuleur est le meilleur de la série,affirme sans hésiter Nicolas Taubes. L'idée qu'il faille ouvrir la bouteille par le cul pour mettre le citron dedans est excellente. Cela prouve que la marque peut encore nous étonner. Elle aussi prend un risque en acceptant que la bouteille soit à l'envers.» «En même temps, c'est tout bon pour elle,rebondit Christophe Coffre, on reconnaît tout de suite le produit, il n'y a pas de texte qui parasite le message.»En cherchant bien, les deux acolytes avouent ensuite un petit faible pour la nouvelle publicité Nike de Wieden&Kennedy.«Elle est un peu désuète, style bandes dessinées des années soixante. C'est une autre façon de parler du football. Adidas se prend tellement au sérieux qu'il rend Nike sympathique et le pousse à surprendre toujours plus.»La campagne Nomad de Jean&Montmarin, qui décline le concept du forfait que l'on peut abandonner sans regret,«est propre et mignonne, même si elle est moins gonflée que le film. Dommage qu'elle manque un peu d'impact» ,soulignent-ils. Enfin, les deux créatifs tombent d'accord sur le visuel du poussin déguisé en faucon, tiré de la publicité Nes par Publicis.«Il est crétin et rigolo,déclarent-ils en choeur. Mais il est trop petit par rapport au produit. La mise en page gâche l'effet»,regrettent-ils. Heureusement qu'il y a Kookaï.

Envoyer par mail un article

Kookaï sauve la presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.