Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Les carnets de la planète

17/09/1999

Les derniers mois ont été rythmés par quelques événements majeurs sur la planète Magazine. Petit tour d'horizon.

Etats-Unis. A New York, le couple Tina Brown / Ron Galotti s'est reformé pour lancerTalk, un magazine people « haut de gamme» diffusé à 500000 exemplaires pour son premier numéro. Info ou intox? Le cocktail de lancement du 3 août aurait pu ne pas avoir lieu: l'interview d'Hillary Clinton en une du premier numéro a refroidi le maire de New York, qui voit déjà en elle sa rivale pour les prochaines élections au poste de sénateur. Toujours est-il que la recette semble avoir très bien fonctionné. Tous les médias en ont parlé, le cocktail a connu un succès colossal et le premier numéro a fait un tabac, au moins en notoriété. Reste à savoir si le duo des deux anciens deVanity Fair, après un passage auNewYorkerpour l'une etVoguepour l'autre, a d'autres atouts en poche. La formule des « quatre premiers numéros ou rien» proposée aux annonceurs leur garantira un fonds de commerce jusqu'à la fin de l'année. Allemagne. Le 10 mars, le grou- pe allemand Burda lanceInStyle, un nouveau magazine féminin haut de gamme vendu 5 marks. Le journal se positionne sur les différents centres d'intérêt de la femme allemande. Le même jour, Gruner+Jahr publiaitLife&Style. Le prix? Toujours 5marks. Quant au positionnement, il s'agissait également d'un magazine féminin haut de gamme qui se positionne sur les différents centres d'intérêt de la femme allemande. L'affaire a fait grand bruit. D'autant que les logos des deux titres étaient tous deux en grosses lettres sur fond rouge... Procès. Désormais, le logo deLife&Styleest sur fond doré. Aux dernières nouvelles, les deux magazines se portent bien, diffusant à 120000 exemplaires chacun. Ils s'apprêtent même à accueillir un nouvel ami cet automne, lancé par le groupe Motorpress! Scandinavie.Playboyrencontre actuellement un grand succès dans les pays d'Europe centrale avec les lancements successifs des éditions russe, polonaise, hongroise... Les pays scandinaves ne semblent pas adhérer à la formule et le titre devrait disparaître dans les prochains jours des marchés tant suédois que norvégien. Lancées en novembre 1998 pour l'une et novembre 1997 pour l'autre, les éditions se sont retrouvées en concurrence frontale avec les magazines masculins existants, sur des marchés dont la taille ne permet visiblement pas la cohabitation de nombreux acteurs. Dès leur démarrage, les titres ont souffert d'une faible diffusion et du manque d'adhésion du marché publicitaire. Au moment où la presse masculine fait une percée remarquable dans les pays d'Europe de l'ouest, on peut peut-être se demander si la formule dePlayboyreste adaptée à des marchés matures. Italie. Alberto Rusconi est un homme heureux. Après quelques difficultés financières, le groupe d'édition (Gioia, Donna, Gente,etc.) qui porte son nom, a été revendu au groupe Hachette. Le groupe Rusconi, créé au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, est vite devenu un pilier de la presse magazine italienne, notamment grâce au succès deGioiaetAnna. Aujourd'hui, face à la concurrence, certaines formules s'essoufflent et l'entreprise connaît des heures plus difficiles. Hachette - éditeur deElleen Italie - se dit preneur en début d'année et rachète à bon prix la totalité des parts. Dans le paquet-cadeau, une foule de projets revigorants : anciennes formules à rafraîchir, lancements de nouveaux titres et, pourquoi pas, développements vers d'autres médias. La concentration des éditeurs s'accélère en Italie. Le ton avait été donné il y a quelques années avec le rachat de De Agostini par Corriere Della Sera Rizzoli qui avait fait grand bruit. Cette fois, le rachat par un groupe étranger est une première dont on parle toujours avec beaucoup d'émoi à Milan. Grande-Bretagne. En avril dernier, Attic Futura lance le mensuel fémininShine. Connu pour son flair et sa créativité, l'éditeur australien était très attendu pour ce nouveau lancement. B et Sugar, à leur époque, et sur d'autres segments de presse, avaient été de petites révolutions qui se sont révélées par la suite très rentables. Cette fois, Attic Futura s'est attaqué aux féminins « nouvelle génération» en conciliant à traversShinele bien-être des titres santé et l'esthétisme des titres mode. La formule paraît juteuse puisque, au moment où les titres féminins voient leurs diffusions fléchir,Shinecaracole à 120000ex., dépassant déjàMarie Claire,Health&BeautyetZest, lancés trois ans plus tôt. Certes, la place était libre. Encore fallait-il y penser. La presse féminine est en pleine mutation en Angleterre et on peut parier queShinen'en restera pas là.

Envoyer par mail un article

Les carnets de la planète

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W