Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Que devient le Minitel?

27/02/1998

C'est l'histoire d'un succès et d'une exception française. Lancé en 1982, le Minitel a initié les Français à la communication électronique. Les chiffres sont éloquents. En 1996, plus de 14,5millions de Français utilisaient le Minitel et 94% d'entre eux étaient satisfaits de ses services. Aujourd'hui, 10000 à 12000sociétés proposent 25400services. Le Minitel génère, sur cette activité, un chiffre d'affaires de 6,3milliards de francs, dont 3,1millions sont reversés aux sociétés. Sur la vente à distance, le réseau enregistre 37,5milliards de francs de chiffre d'affaires. Le petit terminal totalise 12,1% des commandes à distance, soit 125,4millions de francs d'actes d'achat. Mais l'âge d'or est révolu. Depuis 1991, le parc a en effet légèrement régressé (il a perdu 100000unités). Mais la relève se prépare. Tout d'abord, les ordinateurs classiques qui permettent, grâce à une «carte Minitel» (1,3million a déjà été vendu) de faire basculer les services Minitel 3615 et 3617 sur le réseau mondial.

Proche de la retraite

Personne, chez France Télécom, ne se risque pourtant à enterrer le Minitel. Certes, le trafic sur l'Internet augmente de 15% par mois. Mais les appels sur Minitel continuent de croître, pour s'établir à 1,8milliard (+1,7% de 1995 à 1996, derniers chiffres disponibles) et 106millions d'heures de connexion. En outre, 90% des possesseurs d'ordinateurs communicants souhaitent conserver leur Minitel, qu'ils considèrent encore comme plus rapide et plus pratique. Bref, le Minitel n'est pas encore mort, même s'il approche de la retraite. Ludovic Jean

Envoyer par mail un article

Que devient le Minitel?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.