Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

La «TV sans fard», grande tendance de l'étude Nota sur la saison 2008-2009

10/10/2008

Avant l'ouverture du Mipcom, qui se tiendra la semaine prochaine à Cannes, Médiamétrie et le groupe IMCA ont présenté jeudi 9 octobre leur étude Nota consacrée aux nouveautés télévisuelles de la saison 2008-2009. Elle révèle que, pour reconquérir des jeunes téléspectateurs de plus en plus attirés par Internet, les chaînes mettent en avant l'authenticité et la crudité des images. Parmi les illustrations de cette «TV sans fard», l'étude note «le portrait du citoyen moderne», avec des familles recomposées ou non conventionnelles (la série "Hard" sur Canal+), un traitement de faveur accordé aux ados ("90210" aux Etats-Unis), des émissions à base d'amour et d'argent («Can't buy me love» aux Pays Bas), des programmes n'ayant pas peur de la nudité ("The Great British Body" au Royaume-Uni), des docu-soap ou des formats de télé-réalité sur les coulisses de la mode («Blood, sweat and T-shirt» au Royaume-Uni) ou les liens avec le voisinage ("Achter de Voordeur" aux Pays-Bas), et la préoccupation pour la planète («The Great Guide of the future» au Japon). Les deux instituts relèvent aussi un «traitement décomplexé de l'info» avec des sujets crus ("Eet Samkelijk" sur l'origine des aliments, aux Pays-Bas) et une avidité pour le mouvement avec des jeux d'inspiration japonisante ("Wipe out", vendu dans vingt pays). Du côté des séries, on cite comme gros succès de la rentrée américaine le nouveau "Beverly Hills 90210" sur CW et "True Blood" sur HBO, une histoire de vampires réalisée par Alan Ball («Six feet Under»).

Envoyer par mail un article

La «TV sans fard», grande tendance de l'étude Nota sur la saison 2008-2009

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.