Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Sondage

J'aime ma boîte, elle non plus

24/09/2009 - par Lionel Levy

73% des Français déclarent aimer leur entreprise.

Voilà qui devrait en surprendre plus d'un. Selon un sondage parrainé par l'association Ethic et par Primagaz, réalisé les 26 et 27 août auprès de 1144 personnes (dont 580 salariés) et publié en septembre 2009, près des trois quarts des Français déclarent aimer leur entreprise. Licenciements à la pelle, radicalisation des actions sociales, épidémies de suicides au travail : au vu de l'actualité sociale pour le moins chargée, on pouvait en effet s'attendre à un résultat différent.

Les autres enquêtes récentes sur le sujet ne cessent d'ailleurs de pointer l'inverse, à savoir le désengagement croissant des salariés, voire leur mal-être au travail. La palme de la défiance revenant aux grandes entreprises, particulièrement dans le collimateur des Français. Selon le baromètre Ipsos sur l'image des grandes entreprises françaises publié en juin dernier, la confiance dans nos fleurons de l'économie nationale n'a jamais été aussi faible depuis la création de l'indicateur en 1999. Une détérioration continue depuis 18 mois qui concerne tous les secteurs, note l'enquête Ipsos.

Chute libre

Alors comment expliquer les bons chiffres de l'enquête Ethic ? D'abord, le nom de l'enquête,  baptisée «J'aime ma boîte». Difficile dans ces conditions de s'en plaindre. J'aime ma boîte, c'est aussi le nom du concept lancé par l'association patronale Ethic en 2003 pour réconcilier les Français avec leur entreprise. Un sondage en forme de rampe de lancement à la Fête annuelle des entreprises, créée par Ethic, consistant pour les salariés à déclarer leur flamme à leur employeur lors d'une journée donnée (cette année le 8 octobre).

En réalité, comme tout chiffre brut, ce 73% de Français «amoureux» de leur entreprise n'a pas grand sens en lui-même. Il en prend davantage si on l'inscrit au sein d'une évolution. Comparé au même sondage de l'année dernière, l'indicateur perd 6 points. L'attachement des salariés recule même de 13 points chez les hommes (68%) et de 10 points chez les moins de 35 ans. L'«amour» s'érode donc, et en réalité, le taux de 73% est le plus bas mesuré depuis 2003, date de la création du sondage.

Les trois raisons principales de l'attachement des Français à leur entreprise sont l'intérêt du travail (62%), la bonne ambiance (50%) et l'attachement au secteur d'activité (47%). Mais si l'on poursuit l'analyse de l'enquête, on constate que les salariés ne sont que 27% à se sentir reconnus dans leur travail, 19% à être satisfaits de leur rémunération, 16% à être fiers de leur entreprise et à peine 14% à considérer leurs perspectives d'évolution de carrières comme satisfaisantes. Des chiffres davantage en phase avec les autres sondages.

 

Avis d'expert

 

Pascal Jouxtel, associé d'Eurogroup Institute

 

"Il existe en France une sorte de défiance naturelle vis-à vis de l'entreprise. Changer la donne prendra nécessairement du temps, car la confiance ne s'obtient que sur du long terme. Que demandent les salariés? De la reconnaissance, des perspectives, une organisation du travail soucieuse des individus et une bonne ambiance. Des demandes en forme de réaction à des modes de management et d'organisation dépassés. Les salariés ont le sentiment que leurs dirigeants fonctionnent de façon mécanique en s'appuyant sur des raisonnements essentiellement chiffrés, ne laissant plus de place à l'émotion et à la singularité des individus."

Envoyer par mail un article

J'aime ma boîte, elle non plus

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.