Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Jeux Vidéo

4 idées reçues sur les jeux vidéo

16/11/2017 - par Alexis LE MEUR

Que n’a-t-on pas dit des jeux vidéo… Poussent au meurtre, déconnectent de la réalité, réservés aux jeunes… tous ces clichés ont la dent dure. Néanmoins, l’étude menée par Odoxa pour Stratégies, Saegus et Microsoft aide à démonter un certain nombre d’idées reçues. En voici quatre.

1° Le joueur n'a pas de vie


Solitaire, dans sa chambre, oubliant le réel… Et avec de l’acné… Voici comment la société voit les joueurs de jeux vidéo, les gamers. Cependant, l’étude menée par Odoxa révèle que 63% des Français s’adonnent aux jeux vidéo. Sauf à dire que deux Français sur trois sont conformes à cette description, il est clair que la vision qu’en a la société est biaisée. Tout le monde aujourd’hui pratique le jeux vidéo que ce soit pendant son temps libre ou dans les transports. La vitesse des connexions favorise tous types de jeux comme le fameux Candy Crush, ayant atteint en 2014 les 100 millions d’utilisateurs quotidiens dans le monde. L’éditeur du jeu a même été valorisé en bourse la même année à hauteur de 7.1 milliards de dollars.


2° Le jeu est réservé aux jeunes… hommes


Le sondage fait tomber un autre stéréotype, celui du joueur essentiellement jeune et masculin. Or, mis à part les 87% de joueurs chez les 18-24 ans, les 25-50 ans sont en moyenne 74% à pratiquer les jeux vidéo de manière régulière. Cette proportion tombe à 50% chez les 50-64 ans ce qui reste tout de même élevé. Par ailleurs, l’étude révèle que les femmes jouent autant que les hommes. En effet, même si elles ne jouent pas aux mêmes jeux que les hommes, elles sont très intéressées par la réflexion, le casse-tête et le quizz.


3° Les jeux vidéo sont fait pour consoles et PC


L’image des jeux vidéo est concomitant aux consoles et aux ordinateurs. Pendant longtemps seuls à pouvoir dégager la puissance nécessaire à leur bon fonctionnement, les cartes ont été rebattues avec l’arrivé des smartphones.  Selon Odoxa, 46% des sondés jouent sur smartphones et tablettes contre 42% pour les ordinateurs et seulement 24% pour les consoles. Ce ne sont d’ailleurs pas les grands jeux de console, stars des salons, qui dominent le classement des jeux pratiqués. Ainsi, 61% des français déclarent jouer à des jeux de réflexion et 51% à des quizz et des casse-têtes. C’est loin devant les jeux d’action et d’aventure (42%) et de sport et de course automobile (23%).


4° Le jeu vidéo ne fait que divertir


Repousser une invasion de monstres, prendre part à la seconde guerre mondiale ou devenir star d’une équipe de basket, voici à quoi on associe le jeux vidéo. Force est de constater que les mentalités évoluent et que les français souhaitent un développement des jeux dans le monde professionnel. Ils sont 55% à le désirer plus particulièrement chez les jeunes (68% des 18-24 ans). Logiciels d’apprentissage de langues, de compétences ou encore de gestion du stress, voilà probablement des solutions possibles pour les DRH qui cherchent à impliquer et à motiver la nouvelle génération, pour qui les outils numériques font partie du quotidien.
 
L’étude, dévoilée jeudi 16 novembre par l’institut Odoxa pour Stratégies, Saegus et Microsoft, a été réalisée auprès d’un échantillon de 999 français âgés de 18 ans et plus, en ligne, entre le 8 et le 9 novembre 2017 selon la méthode des quotas.

Envoyer par mail un article

4 idées reçues sur les jeux vidéo

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.