Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

télévision

Aux petits oignons

17/12/2009 - par Bruno Fraioli

Le carton du Dîner presque parfait sur M6 a relancé l’intérêt des chaînes pour les programmes de cuisine. Mais les recettes ont évolué.

TF1 se remet à table. Début 2010, la chaîne programmera un nouveau rendez-vous de cuisine: Master Chef.Ce concours national, qui donnera lieu à plusieurs émissions hebdomadaires, verra s'affronter des cuisiniers amateurs dont l'ambition est de vivre de leur passion. Le vainqueur décrochera six mois de formation avec un grand chef. Produit par Shine, Master Chef a remporté un vif succès en Grande-Bretagne (BBC) et en Australie (Ten).

Avec ce divertissement de "docu-réalité", la Une est de retour derrière les fourneaux. «TF1 n'avait plus d'émission de cuisine et, depuis mon arrivée en février 2009, l'une de mes priorités était d'en trouver une», indique Silvia Kahn, directrice des magazines chez TF1. La dirigeante de la Une ne voulait pas d'une émission de recettes. «Ces programmes sont mal adaptés à notre antenne, car ils s'adressent à un public initié, explique-t-elle. Or notre objectif est d'élargir notre public.»

Master Chef surfe sur la vague du Dîner presque parfait. Lancé sur M6 en février 2008, ce jeu a connu un succès quasi immédiat. L'émission réunit en moyenne 1,6 million de téléspectateurs et affiche une part d'audience de 24% sur les ménagères de moins de 50 ans. Des chiffres qui font envie. M6 lancera d'ailleurs en 2010 une nouvelle émission avec le cuisinier Cyril Lignac, Miam.

Mettre les annonceurs en appétit

Parler cuisine, oui, mais de manière contemporaine. «Le concept a évolué, estime Frédéric Degouy, directeur télé à l'agence Mediacom Paris. Il a été revisité et adapté à la sauce la télé-réalité. C'est la forme qui fait le succès de ces émissions.» Toutes les chaînes ou presque proposent de la cuisine dans leur grille. Cuisine TV y est même entièrement consacrée.

«Sur Direct 8, la cuisine est une thématique forte, indique Yann Le Prado, directeur des acquisitions de la chaîne du groupe Bolloré. Elle existe sur la chaîne depuis son lancement.» Avec deux genres complémentaires: la critique gastronomique et les recettes. «Ce type d'émission fonctionne bien auprès du public car la promesse est simple et le déroulé facile à suivre, poursuit Yann Le Prado. Les émissions de recettes fonctionnent toujours bien, notamment auprès des annonceurs.»

"L'émission culinaire est un genre à part entière, déclare le producteur Samuel Kissous. La France a dix ans de retard, et nous n'en sommes qu'au début de la déferlante." Il prépare l'adaptation de deux programmes britanniques: Instant Restaurant et Dinner Dates. Raymond Oliver et Catherine Langeais n'ont finalement jamais vraiment quitté le petit écran.

Envoyer par mail un article

Aux petits oignons

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.