Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCE

Traduire ou pas, il faut choisir

21/04/2000

Certains films préfèrent conserver leur titre original en France. Snobisme ou dispositif marketing?

The Million Dollar Hotel, Boys don't cry, American Beauty.Ces films auraient pu trouver facilement une traduction française si leurs distributeurs l'avaient voulu. Pourtant, ils sont bel et bien sortis sur les écrans français avec leur titre original.«Trois raisons principales peuvent expliquer l'absence de traduction,indique Alexandre Lévy, directeur marketing chez Warner.Le titre peut être contractuellement imposé par son réalisateur, comme pourEyes Wide Shutde Stanley Kubrick.Le contexte de l'affiche peut également interdire une traduction. Enfin, le titre est suffisamment compréhensible en version originale.»

Un exercice périlleux

L'exercice de traduction d'un titre apparaît d'ailleurs comme un exercice périlleux.Man on the moona été conservé, car «L'Homme dans la lune», sa traduction, pouvait, selon le distributeur, être dévalorisant.«Cela se fait souvent au feeling,explique Caroline Decriem de l'agence de publicité spécialisée Lumière.Par exemple, nous avons préféré conserver le titre anglaisGladiator, plutôt que la traduction française «Gladiateur», car cela n'apportait rien. En revanche,Up at the villaa été traduit parIl suffit d'une nuit,car c'est le titre original du livre, dont le film a été tiré.»Un titre anglais peut également évoquer des univers tout à fait particuliers. C'est le cas pourFish and Chips, dont le titre original étaitEast is East.«Sa traduction, «L'Orient c'est l'Orient», était totalement incompréhensible,raconte Fabienne Misery-Simon, directrice des ventes chez le distributeur Océan films.Nous avons préféré une expression anglaise connue par les jeunes.»Selon les distributeurs, conserver un titre anglais est loin d'être du snobisme.«Nous ne voulons pas être élitistes,conclut Caroline Decriem.Pour qu'un film fonctionne, nous avons tout intérêt à lui donner un titre français.»

Envoyer par mail un article

Traduire ou pas, il faut choisir

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies