Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

La nutrition a mauvaise presse

08/09/2000

L'agence Entropy analyse le discours «alimentation et santé» dans la presse magazine. Si le thème de la sécurité est de rigueur, la rigueur, elle, en est absente.

Si l'on veut s'informer de façon rigoureuse sur l'alimentation et la santé, mieux vaut ne pas trop s'attarder dans la presse magazine. C'est, en forçant à peine le trait, ce que l'on peut conclure de la dernière étude NutriMédia réalisée par Entropy, une agence-conseil dans le secteur agroalimentaire. Son enquête porte sur quelque 1500 articles parus dans 28magazines entre janvier1997 et juin2000 sur le thème de l'alimentation et de la santé. «Le discours n'est guère plus élevé que celui du grand public, constate Serge Michels, directeur d'Entropy.Les journalistes n'ont pas une vision à long terme de la nutrition. Ils ont tendance à user d'une classification binaire des aliments: les bons et les mauvais. Les articles sur les régimes sont en ce sens exemplaires.» Quoi qu'il en soit, l'impact de ces journaux n'est plus à démontrer. Il n'est donc pas inintéressant d'observer que la communication d'une marque peut avoir un réel effet sur le contenu rédactionnel. Exemple: le thé. Quasiment inexistante en 1997, cette boisson est souvent citée dans les articles sur l'alimentation et la santé depuis ces dernières années. «Un intérêt que l'on peut directement lier au plan de communication de Lipton depuis deux ans sur les vertus nutritionnelles du thé», note Serge Michels, qui a aussi relevé la dimension «sécuritaire» du discours de la presse. Le mot «plaisir» n'arrive qu'en 200e position parmi les mots cités! La crise de la vache folle est passée par là.

Envoyer par mail un article

La nutrition a mauvaise presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.