Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ETUDE

Qui a peur des e-fluentials?

15/09/2000

Un nouveau terme Internet est né: les e-fluentials. Il qualifie les citoyens capables d'influencer l'opinion publique via Internet. L'étude, menée aux États-Unis par l'agence de relations publiques Burson Marsteller, estime qu'il existe 9millions de ces maîtres du bouche à oreille, soit 8% des internautes américains. 74% se connectent plus d'une fois par jour contre 45% de la population totale. En majorité, ils passent plus de deux heures quotidiennes à surfer. Ils sont friands de sites institutionnels, de «chats» et de forums. Une fois informés, ils adorent donner leur opinion sur l'actualité, les meilleurs produits du marché, les divertissements, les opportunités de carrière et les entreprises. Burson Marsteller estime à 102millions le nombre d'opinions diffusées chaque année. De fait, les e-fluentialssont trois fois plus interrogés que la moyenne des internautes et envoient deux fois plus d'e-mails. Attention! Leur influence n'est pas seulement virtuelle. Le profil de l'e-fluential est celui du leader d'opinion classique, qui milite dans un parti politique, prononce des discours et s'engage dans des associations. Convaincu de la force de ce concept, Burson Marsteller a conçu www.efluentials.com, un site pour mieux cerner (et attirer) ces internautes si précieux.

Envoyer par mail un article

Qui a peur des e-fluentials?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W