Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

GUILLAUME FOUCAULT

22/09/2000

Guillaume Foucault, analyste à la société de Bourse Wargny, reste acheteur du titre.

Comment expliquez-vous que l'action n'ait pas mieux réagi aux récentes annonces de Publicis? Guillaume Foucault. Le marché a surtout retenu que la marge de Saatchi était inférieure à celle de Publicis. Mais c'est justement l'un des intérêts de l'opération: acheter pas trop cher une société pour en améliorer la rentabilité - et donc la valeur - aussi rapidement que possible. Vous êtes donc toujours acheteur aux cours actuels? G.F. Tout à fait. Dans le grand mouvement de concentration que connaît le secteur, Publicis s'en tire très bien en s'inscrivant dans la demi-douzaine d'acteurs majeurs dans le monde. Après la fusion avec Saatchi, le groupe fait courir deux chevaux à chaque course. Il a donc deux fois plus de chances de gagner. C'est la logique déjà appliquée par Omnicom. De plus, le marché de la publicité ne va cesser de se développer, celui du marketing opérationnel tout particulièrement. Comment jugez vous l'annonce, par Maurice Lévy d'un accord de principe sur le rapprochement entre les deux centrales d'achat d'espace Optimedia et Zenith? G.F. C'est un élément très positif s'il est confirmé. Zenith Media est une très belle marque. Pionnière dans son secteur, elle est très crédible sur la scène internationale. Entretien: T.B.

Envoyer par mail un article

GUILLAUME FOUCAULT

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.