Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

TF1: encore un bon millésime

10/11/2000

Le troisième trimestre confirme que 2000 sera un bon millésime. Les conseils des analystes sont positifs. Même si le report du lancement du fournisseur d'accès a refroidi leurs ardeurs.

Les chiffres trimestriels n'ont pas déçu. TF1 a enregistré une hausse de 24,4% de son chiffre d'affaires consolidé au 3e trimestre 2000: 437,3millions d'euros, contre 351,5millions sur la même période de 1999. La publicité sur TF1 participe à hauteur de 294,3millions d'euros (+18,9% par rapport à la même période de 1999) tandis que les diversifications ont représenté un chiffre d'affaires de 143millions d'euros (+37,7%). Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires consolidé s'élève ainsi à 1,55milliard d'euros, contre 1,26milliard sur la même période de 1999, soit une augmentation de 22,6%.

Achat recommandé

Selon le groupe, la croissance du chiffre publicitaire sur l'année 2000 devrait être d'environ 16%. TF1 explique la hausse du chiffre d'affaires des diversifications par les performances de TF1 Vidéo, de l'activité télématique et de l'expansion des chaînes thématiques. Les analystes financiers recommandent d'ailleurs l'achat. D'autant que des relais de croissance existent, dont le principal, même si ce n'est pas le plus immédiat, réside dans le T-commerce, l'e-business via la TV. Selon Forrester Research, qui estime le vrai démarrage du T-commerce en 2003, cette nouvelle source de revenus pour les opérateurs TV représentera déjà 3milliards de dollars aux États-Unis en 2002. Côté mauvaise nouvelle, TF1 reporte sine die le lancement de son fournisseur d'accès à Internet, qui devait voir le jour en décembre. Le groupe préfère attendre le développement du haut débit. TF1 justifie cette marche arrière par les retards probables dans le déploiement en France d'offres bon marché ADSL. Le groupe est toutefois déjà présent dans la fourniture d'accès via ses participations de 13% dans World Online et 25% dans Mageos (PPR). Mais le report du lancement de l'ISP (Internet service provider) a conduit les analystes à revoir les objectifs de cours à la baisse. Toutefois, ils restent supérieurs aux niveaux actuels affichés à la Bourse de Paris.

Envoyer par mail un article

TF1: encore un bon millésime

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.