Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Alimentation: la sécurité à tous les rayons

08/12/2000

Deux études distinctes, menées par Louis Harris et Cegma Topo, confirment le fort impact des récentes crises alimentaires, tant sur l'opinion que sur le comportement des consommateurs.

On s'en doutait: vache folle,Erikaet autres OGM ont laissé des traces dans l'esprit et le comportement des Français. Mais on n'avait pas mesuré l'ampleur et la nature exacte du phénomène. Grâce à Louis Harris et à Cegma Topo, on y voit aujourd'hui plus clair. Les deux instituts d'études ont mené parallèlement des enquêtes sur le sujet et apportent des éléments de réponse et d'analyse. Louis Harris a réalisé une étude quantitative auprès de 1000personnes sur le thème «Les Français et leur santé face aux crises alimentaires et écologiques». Cegma Topo a conduit une étude qualitative sur la sécurité alimentaire. Principal enseignement: le consommateur, inquiet, est certes influençable mais aussi très critique.

Changement significatif de comportement

L'inquiétude est réelle. Selon Louis Harris, la première crainte des Français pour la société française aujourd'hui concerne les crises alimentaires (39%), devant le chômage (30%), la pollution (14%) et l'insécurité (12%). Quant à leur propre santé, l'ESB est devenue une préoccupation majeure (11%), certes derrière le cancer (21%), mais à égalité avec le sida (11%) et devant le vieillissement (6%). Désormais, l'alimentation n'est plus seulement associée à la convivialité et à la fête mais aussi à la sécurité alimentaire, note Cegma Topo. L'état d'insécurité a provoqué chez le consommateur un changement significatif de comportement. Louis Harris observe que 50% des Français lisent davantage les étiquettes des produits que par le passé, 21% achètent moins dans les grandes surfaces et 28% mangent moins hors de chez eux. L'enquête de Cegma Topo affine ce constat par rapport à la grande distribution. Le consommateur souligne bien la responsabilité des distributeurs dans la filière, notamment via leur pression sur les prix. Mais il estime également que la grande distribution est l'une des principales victimes de ce type de crise. La chute des ventes constatée sanctionnerait ainsi davantage les produits incriminés que le distributeur. Pour autant, les Français ne sont pas dupes et restent très critiques, rejetant de plus en plus la production de masse au profit, par exemple, de l'agriculture biologique (même si le coût des produits "bio" les freine encore). Seule divergence notable entre les résultats présentés par Louis Harris et Cegma Topo: la confiance des Français dans les différents intervenants concernant la sécurité alimentaire. Si Cegma Topo constate que les grandes marques nationales, la grande distribution et les artisans ont conservé leur crédibilité, l'étude de Louis Harris est moins optimiste. Grandes surfaces et grands groupes agro-alimentaires arrivent en queue de peloton des acteurs auxquels les Français font confiance... avec les médias, sur le dos desquels les deux instituts se réconcilient à nouveau.

Envoyer par mail un article

Alimentation: la sécurité à tous les rayons

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.