Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CIBLE

ONG à ne pas négliger

05/01/2001

Seattle, Amsterdam, Nice... Qui ne se souvient de ces grands sommets politiques et économiques qui ont donné lieu, l'an dernier, à de mémorables happenings revendicatifs? Manifestement, les entreprises françaises. Selon la dernière édition de l'Europe Business Monitor d'UPS, baromètre sur la vie des affaires en Europe créé en 1992 par le spécialiste du transport de colis et de documents,«plus des deux tiers des grandes entreprises françaises considèrent que les organisations non gouvernementales (ONG) ont très peu ou pas du tout d'influence sur leurs décisions.»Les Allemands, plus avertis, sont 50% à penser de même. Quant aux Britanniques, rompus à la gestion des publics sensibles, ils ne sont «que» 38% à ne pas s'inquiéter du rôle des ONG. Seuls 5% des dirigeants français interrogés leur reconnaissent une influence forte, contre 17% en Italie et 16% en Allemagne. Bref, les entreprises françaises semblent être les moins préparées, en Europe, à une bonne gestion des phénomènes d'opinion qui touchent à des problèmes liés à la vie quotidienne: la santé, l'environnement, la sécurité, les relations sociales, etc. Le réveil risque d'être douloureux

Envoyer par mail un article

ONG à ne pas négliger

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.