Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

La moquette reprend du poil de la bête

26/01/2001

Le fabricant de moquettes Tarkett Sommer donne carte blanche à des designers pour créer des motifs originaux. Objectif: remettre au goût du jour une matière longtemps dénigrée.

Andrée Putman a recouvert d'un dégradé de noir des dalles de couleur. Garouste et Bonetti ont imité le sillon des veines du parquet. Les Tsé&Tsé et Christian Ghion se sont inspirés de formes organiques. Philippe Daney a reproduit les taches d'encre du test psychologique de Rorschach. Éric Gizard a joué le trompe-l'oeil. Ce ne sont que quelques exemples des motifs proposés par douze designers à l'invitation du fabricant de revêtement textile Tarkett Sommer. Ce groupe, qui réalise environ 700millions de francs de chiffre d'affaires, organise depuis trois ans des expositions autour de son produit Tecsom Design, le nec plus ultra de la dalle de moquette. La dernière s'est tenue du 12 au 15janvier dans un hôtel particulier du Marais, à Paris.«Nous fabriquons aussi des produits beaucoup plus classiques,souligne Alix de Villiers, la directrice du marketing de Tarkett Sommer.Mais, avec cette opération, nous montrons que nous savons faire autre chose. Nous revendiquons notre créativité.»

Un Numéro vert pour vaincre la suspicion

La moquette a bien besoin de redorer son blason. Synonyme de modernité dans les années 70, elle envahissait les appartements du sol au plafond. Au milieu des années 90, renversement de tendance: les défenseurs de l'environnement l'accusent d'être un nid à acariens. Depuis 1995, la production française stagne. Selon l'Union des fabricants de tapis de France (UFTF), les achats de moquette ont représenté 93millions de mètres carrés en 1999, soit 44% du marché des revêtements de sol. L'UFTF organise des campagnes de communication dans la presse magazine et a même créé un Numéro vert pour répondre aux questions des consommateurs sur la santé, mais la suspicion demeure. À cela s'ajoute la tendance actuelle de la décoration, qui valorise les matériaux naturels comme le parquet, jugé plus noble et plus chaleureux.«Oui, mais le parquet crée des nuisances sonores,se défend Alix de Villiers.L'histoire des moquettes allergènes a été montée en épingle. Le fait que les gens soient de plus en plus allergiques tient davantage à la pollution qu'aux revêtements de sol. Et des acariens, on en trouve surtout dans les vêtements et dans les lits. Bien entretenue, la moquette ne pose aucun problème d'hygiène.»Pour le prouver, Tarkett Sommer a fait entrer la moquette en milieu hospitalier.«Une bactérie présente sur un sol textile se déplace moins que sur un sol plastique»,assure Alix de Villiers. Quant aux dalles Tecsom Design, elles commencent à intéresser les entreprises. La profession table sur la bonne tenue du marché immobilier et la baisse de la TVA sur les travaux de rénovation des logements pour soutenir son activité. Derrière le coup de pub pourrait bien s'annoncer la nouvelle vie de la moquette...

Envoyer par mail un article

La moquette reprend du poil de la bête

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.