Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

Trader.com met la pédale douce

02/02/2001

Le leader mondial des annonces classées veut accélérer la croissance de sa rentabilité. En réduisant drastiquement ses dépenses sur Internet. La Bourse apprécie.

Recentrage et économies sont désormais les deux mots d'ordre pour trader.com, éditeur de journaux commeLa Centrale des particuliersouJ'annonce en France. Au total, quelque 280publications dans près de 20pays. Côté économies, il y a celles que le président du groupe accepte de réaliser. John H. MacBain, président du directoire, a volontairement décidé de renoncer à toute rémunération pour 2001 et 2002. Surtout, trader.com a mis en oeuvre un programme de réduction des coûts, en diminuant les effectifs de 275personnes, en fermant les sites Internet non stratégiques et en réduisant les frais généraux. Ce programme générera des gains estimés à 18millions d'euros sur une base annuelle. Ces mesures de réduction de coûts entraîneront dans les comptes 2000 une charge exceptionnelle estimée entre 22 et 25millions d'euros.

Recentrage

Côté stratégie, le plan d'action de trader.com se concentre désormais sur les segments prioritaires de l'automobile et de l'immobilier, d'où il tire la majorité de ses revenus de publications d'annonces classées et de publicité. La société a fermé les sites Web comme les portails verticaux internationaux d'annonces d'emploi, de bateaux, de biens de luxe et d'équipements lourds. Une bonne nouvelle pour les analystes financiers qui jugeaient le développement sur Internet un peu trop soutenu. La société espère ainsi redresser la barre et offrir aux investisseurs des perspectives comptables plus attrayantes. Le titre, coté au Nasdaq et au Premier Marché, était revenu de 30euros à 5euros en quelques mois avant de rebondir, il y a peu, à près de 9euros. Pour 2000, le chiffre d'affaires consolidé devrait s'établir à environ 370millions d'euros, en croissance de 31% par rapport à 1999, dont 20% à périmètre constant attribuables à la croissance organique et 6% aux écarts favorables de change. La société devrait rester légèrement bénéficiaire hors charges exceptionnelles. Pour 2001, le chiffre d'affaires consolidé devrait croître d'environ 15%. La société était sur le point de rendre public son chiffre d'affaires du quatrième trimestre 2000 le 31janvier, mais il faudra attendre le 5avril pour connaître les résultats consolidés audités de l'exercice 2000.

Envoyer par mail un article

Trader.com met la pédale douce

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.