Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SECOND MARCHÉ

Altedia sur la bonne pente

06/04/2001

Malgré la déprime de la Bourse, la société maintient le cap. L'activité se développe et les profits suivent. De nouvelles acquisitions sont en vue.

Visiblement, les relais de croissance ont fonctionné. Le chiffre d'affaires consolidé d'Altedia, la société de conseil en management spécialisée en communication et ressources humaines, a atteint, pour l'exercice 2000, 56,4millions d'euros, en progression de 41% par rapport à 1999 dont 34% de croissance organique. Les dernières prévisions de croissance publiées par la société en octobre 2000 étaient de 35% dont 30% de croissance organique. Et le développement du groupe n'a pas tiré la rentabilité vers le bas, au contraire. Le résultat d'exploitation de l'exercice 2000, calculé après participation des salariés, est égal à 7,5millions d'euros, en croissance de 92% par rapport à l'exercice précédent. Le résultat net part du groupe avant amortissement des écarts d'acquisition atteint 4,6millions d'euros, en hausse de 130%. Comme pour Solving, autre société de conseil inscrite au Second Marché, la marge constitue l'un des attraits principaux aux yeux des investisseurs. L'activité réclame, en effet, peu d'investissements industriels.

40% de croissance attendus en 2001

Fondée et dirigée par Raymond Soubie, Altedia regroupe 470personnes dont 320consultants. Cotée depuis juin 2000, Altedia a connu l'une des meilleures performances parmi les introductions de l'année 2000. Le prix de souscription avait été de 17,5euros pour un cours actuel de l'ordre de 45euros. Les perspectives du groupe soutiennent les cours. La trésorerie d'Altedia, nette des dettes financières, se montait à 9,2millions d'euros au 31décembre 2000, montant auquel il convient d'ajouter la valeur des 34768actions Altedia détenues par le groupe, représentant une trésorerie potentielle de 1,6million d'euros au cours de clôture du 31décembre 2000. Du coup, le programme d'acquisitions peut continuer. En 2001, le chiffre d'affaires de la société devrait ainsi poursuivre sa trajectoire des six dernières années, soit une croissance de 40%, avec un maintien de la rentabilité. Les craintes de ralentissement de l'économie ne semblent pas inquiéter les dirigeants du groupe. Au contraire. Si l'ambiance pousse aux restructurations, Altedia a toutes les chances de trouver de nouveaux clients.

Envoyer par mail un article

Altedia sur la bonne pente

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.