Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MARIE-ANGE VERDICKT

11/05/2001

Marie-Ange Verdickt, analyste financier à la Financière de l'Échiquier, s'avoue réservée quant à l'avenir de NetValue. L'objectif d'un point mort au second semestre 2001 vous semble-t-il réaliste? Marie-Ange Verdickt. La société a bâti toute son argumentation sur la différenciation de sa technologie. Mais lorsque le marché se resserre, on observe une forte prime au leader. Or, les dépenses se sont réduites sur Internet. NetValue n'était ni assez gros, ni assez connu pour résister, alors que ses coûts fixes sont très élevés. Ce fut le problème principal de l'an 2000: les clients ont jugé qu'une présence sur cinq pays était insuffisante et il a fallu développer un réseau commercial d'importance. Je ne vois pas comment NetValue atteindrait le point mort. Quelle sortie peut-on alors envisager? M.-A.V. NetValue a sans doute les moyens de financer un exercice déficitaire. Mais pour poursuivre l'activité, il n'y a qu'une solution d'adossement. Si la technologie est en avance sur la concurrence, on devrait voir les candidats se dévoiler. La question sera de savoir à quel niveau la société sera valorisée. Peut-on espérer un rebond de la valeur? M.-A.V. Au cours actuel, la capitalisation boursière est de l'ordre de la centaine de millions de francs. On voit mal un partenaire payer beaucoup plus. Au mieux, on peut conserver la valeur si on en détient, sinon se tenir à l'écart. NetValue est venue trop tôt sur le marché financier. Entretien: T.B.

Envoyer par mail un article

MARIE-ANGE VERDICKT

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.