Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

JC Decaux s'affiche en Bourse

15/06/2001

Reportée à plusieurs reprises en raison d'une conjoncture difficile, l'introduction en Bourse du groupe doit lui permettre de se désendetter et de poursuivre sa croissance externe.

La famille Decaux n'est plus propriétaire à 100% du groupe qui porte son nom que pour quelques jours encore. Sauf contretemps de dernière minute, l'inventeur des Abribus sera coté en Bourse le 19juin sur le Premier Marché de la Bourse de Paris. Le prix de l'opération sera compris entre 21 et 24,5euros par action, ce qui valorise le groupe entre 4,6 et 5,3milliards d'euros. Quelque 20% du capital seront proposés aux investisseurs par le biais d'une augmentation de capital et de la vente d'une partie des titres de la famille. Le produit devrait s'élever à 800millions d'euros.

Le seul «pure player» en affichage de la cote

L'introduction avait été maintes fois reportée en raison de la mauvaise santé des marchés et survient dans un contexte publicitaire dégradé. Mais JC Decaux est le seul «pure player» de la cote - pour reprendre l'expression d'un financier - dans le domaine de l'affichage, un média publicitaire moins sensible que les autres aux aléas conjoncturels. Ses principaux concurrents, Clear Channel et Viacom, sont présents dans d'autres médias. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 6,9% au premier trimestre 2001, à 335millions d'euros. Surtout, avec un taux d'endettement qui atteint 200%, JC Decaux n'avait guère le choix pour financer le développement du groupe, notamment à l'étranger. L'international représente aujourd'hui 60% de son chiffre d'affaires. JC Decaux a doublé de taille en 1999 en rachetant l'afficheur français Avenir et la société de publicité dans les aéroports HMC Transport. L'activité se répartit aujourd'hui entre le mobilier urbain (51% du chiffre d'affaires), l'affichage grand format (27%) et la publicité dans les transports (22%). JC Decaux se fixe comme objectif de continuer à améliorer la rentabilité de son activité d'affichage et de publicité dans les transports et de dégager les«énormes synergies»entre ses trois métiers. La fourchette retenue pour l'introduction valorise le groupe à plus de trois fois son chiffre d'affaires 2000 (1,4milliard d'euros) et entre douze et treize fois son Ebitda de 385,5millions d'euros. À titre de comparaison, les plus grands groupes de publicité et de communication s'échangent en Bourse à environ deux fois leur chiffre d'affaires et onze fois leur Ebitda.«Le prix est dans le haut de la fourchette, dans un marché qui n'est pas euphorique. Mais il est vrai que c'est une société de très belle qualité»,observe Manuel Chavez de Oliveira, gestionnaire de fonds chez CPR Multimedia Sicav. Résultat dans quelques jours.

Envoyer par mail un article

JC Decaux s'affiche en Bourse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.