Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

SOLIANE VARLET

22/06/2001

L'analyste financière d'EIFB-CIC juge positif le rachat de la Comareg. Le rachat de la Comareg par Spir est-il souhaitable? Soliane Varlet. La Comareg pourrait représenter une belle opportunité de croissance externe pour Spir. De plus, Spir serait probablement l'acteur du secteur le mieux placé pour racheter la Comareg. Il dégage une marge d'Ebitda (résultat d'exploitation avant amortissement) supérieure à celle de la Comareg. Cette acquisition remettrait-elle en cause sa rentabilité? S.V. Une telle acquisition permettrait au contraire à Spir de mettre en place une politique d'amélioration de sa rentabilité. Sur le marché de la presse hebdomadaire gratuite, il convient en effet de raisonner titre par titre. Le numéro un est le plus rentable, le challenger parvient à l'équilibre, voire gagne un peu d'argent, et les suivants en perdent. Sur certaines régions, il serait intéressant de fusionner certains titres et de leur faire gagner une place de leader. Sur d'autres, des retraits sont envisageables. Le prix vous semble-t-il trop élevé? S.V. Effectivement, une forte concurrence se développe pour le rachat de la Comareg, notamment S3G et des acteurs internationaux, d'où une certaine inflation sur le prix de cession. S'y ajoute une situation qui risque d'être un peu trop monopolistique. Sur le niveau de prix, on a pu lire ou entendre que la Comareg serait valorisée aux alentours de 350millions d'euros, soit dix fois l'Ebitda, voire plus. Il convient, toutefois, de ne pas raisonner uniquement en termes de multiples mais également en termes de capacité de la société cible à générer des cash flows et de synergies potentielles. Entretien: T.B.

Envoyer par mail un article

SOLIANE VARLET

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.