Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

L'espace, ultime frontière du marketing

20/07/2001

Ls système solaire n'est plus réservé aux seuls scientifiques. Des opérations marketing plus ou moins sérieuses se multiplient pour séduire les apprentis astronautes.

Imaginez. Après une dure journée de labeur intersidéral, vous êtes enfin calé au plafond de votre capsule spatiale. Délicatement, vous dévissez un flacon en forme de satellite pour déguster une gorgée de Cognac Rémy Space. Avec ce breuvage inédit, testé par l'Agence spatiale européenne, la marque centenaire Rémy Martin se propulse dans l'avenir. Son clin d'oeil aux astronautes gastronomes révèle combien l'espace incite au rêve et au commerce. Le milliardaire américain Dennis Tito a ouvert la voie en s'offrant le 6mai dernier un ticket pour les étoiles d'une valeur de 20millions de dollars. Petit, chauve, mais tout de même athlétique et milliardaire, il a montré que les agences spatiales russe, américaine et européenne avaient besoin de capitaux pour financer les recherches. De fait, la société américaine Space Adventures travaille en collaboration avec la FAA (United States Federal Aviation Administration) pour offrir, d'ici à 2005, des voyages «suborbitaux» à cent kilomètres au-dessus de la terre.«Nous avons déjà enregistré une centaine de réservations par des clients américains», précise John Molztan, directeur marketing de Space Adventure, qui dispose d'agents commerciaux en Grande-Bretagne, Italie et Allemagne. En France, ce type de voyage a été proposé il y a un an par la station NRJ dans le cadre d'un jeu destiné aux auditeurs.

Un hôtel, une plage, une église... sur la lune

C'est avec la Nasa que le groupe Hilton mène son projet de Lunar Hilton, l'un des premiers hôtels composé de cinq mille chambres et suites, d'une plage, d'une ferme et d'une église. L'architecte britannique Peter Inston, qui a imaginé les Hilton d'Istanbul en Turquie et de Sainte-Lucie dans les Caraïbes, s'est octroyé une année sabbatique pour se consacrer au projet... et chercher des sponsors pour financer ce palace. La part d'imaginaire est si forte que les offres farfelues, mais aussi frauduleuses, naissent de toute part. La société L'Autre Rive propose d'envoyer le 21août (il est encore temps de s'inscrire) de petites urnes funéraires dans l'espace via un satellite. Son directeur, Raphaël Confino, commercialise cet ultime voyage pour environ 40000francs.«Je n'ai pas encore de clients et la demande n'est pas exprimée,avoue-t-il.Mais aux États-Unis, la formule fonctionne. Celestis, la maison mère américaine, a envoyé 15000urnes dans l'espace.»Pour les tout petits budgets, la société américaine Lunar Ambassy vend en ligne un demi-hectare de lune, de Mars et de Vénus pour environ 200francs, alors que les planètes, comme les océans, sont incessibles. Ces cadeaux sont à manier avec précaution. Les salariés du Géant Casino de Poitiers ont tout simplement entamé une grève lorsqu'ils ont appris que leur direction leur offrait 0,5% d'augmentation... et un morceau de lune.

Envoyer par mail un article

L'espace, ultime frontière du marketing

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.