Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SECOND MARCHÉ

MoneyLine doit confirmer

31/08/2001

Les dernières nouvelles annoncées par MoneyLine, société spécialisée dans la monétique, sont positives. Le cours s'est d'ailleurs vivement redressé. Mais les investisseurs échaudés dans le passé font encore preuve de prudence.

Une hausse de 80 % du cours depuis le début de l'année est d'autant plus remarquable aujourd'hui que le marché parisien a reculé de 20 % sur la même période. C'est pourtant la performance réalisée par MoneyLine, société spécialisée dans la monétique dont l'action valait 25 euros au début de la semaine. Certains investisseurs font pourtant la fine bouche. Il est vrai que le titre avait été introduit au Second Marché à 205 francs (31,25 euros) au mois de mai 1996. Depuis, le parcours a été chaotique. L'action a, par exemple, perdu plus de 60 % de sa valeur entre septembre et fin décembre 2000, ce qui relativise le récent rebond. La tendance peut-elle se poursuivre ? Les nouvelles sont plutôt satisfaisantes. Dans l'activité Payment Systems, le renouvellement des parcs de terminaux anciens, nécessaire pour le traitement de l'euro, a dopé les ventes. L'activité Banking Systems a, pour sa part, bénéficié de l'équipement des banques françaises en solutions de scannérisation des chèques, en prévision de la généralisation du non-échange le 1er janvier 2002. L'équipement des banques en automates demeure très soutenu. Enfin, l'activité Retail qui comprend les solutions pour les points de vente non bancaires (automates transactionnels et multimédia) poursuit son développement. MoneyLine a ainsi réalisé au cours du premier semestre 2001 un chiffre d'affaires record, en hausse de 50 %, à 16,3 millions d'euros. À l'international, le groupe accuse, toutefois, un certain retard par rapport à son budget avec un chiffre d'affaires stable au regard de l'exercice passé, du fait notamment des délais nécessaires à la conclusion des contrats pluriannuels négociés au cours de la période. Mais le rattrapage est en bonne voie. Déjà, MoneyLine a conclu, courant juin, un contrat cadre avec Point International A/S, acteur majeur de la distribution de terminaux de paiement en Scandinavie et dans les pays baltes. Aujourd'hui, il paraît probable que MoneyLine achète le service Telerate d'informations et de données à Bridge Informations Systems Inc. L'acquisition de Telerate par MoneyLine constituerait un tournant stratégique. De quoi, peut-être, rassurer les investisseurs.

Envoyer par mail un article

MoneyLine doit confirmer

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.