Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Le hard-core gamer, nouvelle idole des jeunes

07/09/2001

Ils jouent nuit et jour sur Internet et utilisent des codes et des techniques connus d'eux seuls. Plus qu'une passion, le jeu vidéo en réseau est un style de vie.

Son nom de guerre est Zerkof. Il sévit sur le jeu vidéo Quake III signé ID Software, le créateur du célèbre jeu Doom. Zerkof n'a que vingt-trois ans et il a décidé, il y a deux ans, de confondre sa vie avec le jeu en ligne. Il s'entraîne trois heures par jour en semaine et le double le week-end. Ce n'est pas un solitaire. Son clan, c'est-à-dire son équipe, se nomme BWL, Bored With Life (marre de la vie), et rassemble une dizaine de joueurs. Régulièrement, ils affrontent les clans concurrents dans des « lans », des tournois qui durent de deux à trois jours dans des salles plus ou moins adaptées à Paris, Londres ou Berlin, en fonction des invitations lancées sur les sites spécialisés tels lan-fr.com, zonejeux. com, esport-fr.com... Pour se délasser, Zerkof lit des mangas, revoit pour l'énième foisMatrixou les classiques de Tim Burton. Comme tous les joueurs, il souhaite égaler Fatality, le joueur américain resté invaincu pendant dix mois.« Les hard-core gamers sont une communauté à part »,analyse Michel Montrousset, responsable du planning stratégique au sein de l'agence Tequila, qui a étudié le phénomène.« Ils possèdent leur code et leur vocabulaire. Ce ne sont plus les boutonneux des années quatre-vingt, des autistes sociaux ou des révoltés : ils jouent en groupe et échangent des informations via les forums. Les cyber beaux gosses ont remplacé les surfers dans le coeur des adolescents. »Mais, tout comme les sportifs, ils sont prêts à accueillir les sponsors à bras ouverts.« Même en utilisant le système D, il faut dépenser plus de 1 500 euros (10 000 francs) au minimum par an pour avoir un ordinateur, une console, le logiciel de jeu et une connexion Internet via le câble ou l'ADSL,regrette Zerkof.Pour l'instant, nos rares sponsors sont des fabricants de matériel. Seul Lycos a franchi le pas. »Une étude, menée en mai dernier par DirectPanel auprès de cinq cents joueurs, révèle que trois joueurs sur quatre sont favorables à l'introduction de la publicité à l'intérieur des jeux vidéo.

Reconnaissance rêvée

Zerkof, de son vrai nom Olivier Paradis, rêve de reconnaissance :« En Corée, les joueurs de vidéo en ligne sont aussi connus que les joueurs de football. Ce sont des professionnels dont les performances sont retransmises à la télévision. »Ce n'est pas un hasard si les premiers World Cyber Games, sorte de jeux Olympiques des jeux vidéo, se dérouleront en décembre au pays du Matin Calme. Les équipes françaises seront sélectionnées les 27 et 28 octobre dans le cadre d'un tournoi organisé par la société spécialisée Ligarena au théâtre de l'Empire, à Paris. Trois cents joueurs sont déjà inscrits, et les trente meilleurs seront retenus. Restless (sans repos), Madko (vache folle) et Yakusa (gangster japonais) n'ont pas fini de passer des nuits blanches.

Envoyer par mail un article

Le hard-core gamer, nouvelle idole des jeunes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.