Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

IMAGINER

Les clients de Vêtimarché à la pêche aux points

21/09/2001

L'enseigne de vêtements à petits prix lance sa carte de fidélisation. De quoi augmenter le panier moyen des meilleurs clients.

Les consommateurs vont pouvoir ranger une nouvelle carte de fidélité dans leur portefeuille. Vêtimarché, le spécialiste des vêtements à petits prix, propriété du Groupement des Mousquetaires (Intermarché), veut accroître la venue régulière de ses clients dans ses 130 points de vente français en mettant à leur disposition la Vêticarte, offerte gratuitement en échange d'un questionnaire dûment rempli. À chaque passage en caisse, le consommateur cumulera des points (un point est accordé par tranche de 1,50 euro d'achats, soit environ 10 francs). Lorsqu'il aura capitalisé 400 points, il recevra par courrier un « Privilège Vêti » lui donnant droit à une remise de 20 % sur ses achats suivants. D'autres points lui seront versés en fonction d'événements précis : anniversaire (10 points), naissance d'un enfant (15 points), parrainage d'un ami ou d'un membre de la famille (20 points), etc.

Outil de prospection potentiel

Enfin, des points bonus ou des réductions immédiates seront accordés contre l'achat de certains produits mis en avant par l'enseigne. Pour connaître à tout moment le montant de son capital de points, le client pourra se rendre sur le site vetimarche.com, sur le Minitel 3615 Vêti ou appeler un numéro Indigo.« Au final, nous souhaitons distribuer moins de prospectus et cibler nos communications pour augmenter les paniers moyens,précise Olivier Armisen, le responsable de l'enseigne.Pour les premiers possesseurs de carte, il est de 20 à 25 % supérieur ». Lancée progressivement depuis mai 2001, la carte concerne aujourd'hui 90 magasins Vêtimarché. Au total, ces derniers ont écoulé quelque 80 000 cartes, dont 50 000 sont actives.« Le risque est que ce programme ne contente que les clients d'ores et déjà acquis à l'enseigne,explique Olivier Armisen.Mais il doit aussi être un outil de prospection. D'où la nécessité que chaque magasin en fasse une bonne promotion. »Quoi qu'il en soit, l'opération permettra d'identifier les meilleurs clients afin d'augmenter leur rentabilité. Des études ont démontré que 15 % d'entre eux réalisaient 40 % du chiffre d'affaires, tandis que 30 % des clients représentaient seulement 45 % du chiffre d'affaires. Une fois connus, le montant et la nature de leurs achats viendront, à chaque passage en caisse, enrichir la base de données clients.« Cette carte nous permettra également de connaître le style de vêtements apprécié par notre clientèle. Ces préférences pourront nous aider à choisir nos prochaines collections »,conclut Olivier Armisen. À noter que l'ensemble du programme est conçu et géré par l'agence de marketing relationnel Golden Eyes, basée à Roubaix.

Envoyer par mail un article

Les clients de Vêtimarché à la pêche aux points

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.