Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

YGAL SEBBAN

28/09/2001

Pour Ygal Sebban, gérant du fonds New Internet Europe à la Banque du Louvre, le titre est aujourd'hui l'un des plus attrayants du secteur.

Le titre fait-il partie de votre portefeuille ? Ygal Sebban. Wanadoo constitue la plus grosse ligne de notre fonds. Nous apprécions le modèle économique. Les Pages jaunes devraient financer environ 75 % des activités Internet, dont les pertes, d'ailleurs, se réduisent. Ajoutons que le revenu moyen par utilisateur est en augmentation malgré le rachat de Freeserve, tandis que le coût du réseau, lui, a baissé. La conjoncture ne vous inquiète-t-elle pas ? Y.S. La descente aux enfers des dotcoms est probablement presque terminée et elle a permis un certain assainissement du secteur. Seules 0,8 % des dépenses publicitaires en Europe vont aujourd'hui sur le Web, pour 4 % aux États-Unis. Certes, l'environnement publicitaire rend le moment difficile pour investir, mais on peut s'attendre à une amélioration à plus long terme. La valorisation boursière vous semble-t-elle juste ? Y.S. Le calcul est simple : le cash représente environ 0,90 euro par titre, les Pages jaunes, 2,40 euros sur la base de comparaisons internationales. Au cours actuel de 4 euros environ, l'activité Internet représente donc 0,70 euro, ce qui est extrêmement faible. Le risque de forte baisse du titre est donc limité, tandis que le potentiel de hausse apparaît important. Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

YGAL SEBBAN

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.