Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

Une cure efficace pour Trader.com

05/10/2001

L'action cédait du terrain avant même les événements américains. Les analystes attendent désormais le rebond, car Trader.com est peu affectée par le ralentissement du marché publicitaire.

La Centrale des particuliersouJ'annonce en France, c'est lui. Entre autres. Le groupe néerlandais, leader mondial des annonces classées, compte 299 publications dans 20 pays et 65 sites Internet, principalement dans les secteurs de l'automobile et de l'immobilier. Cela ne suffit pas à rassurer les boursiers, qui ont laissé l'action reculer jusqu'à moins de 4 euros (26,24 F), contre près de 9 euros au plus haut de l'année 2001. Pis : le titre a été introduit en Bourse en avril 2000 à Paris et à New York. Après un pic à 23 euros (150,87 F) lors de sa première journée de cotation, il a perdu plus de 80 % de sa valeur.

Un plan d'économies parfaitement réussi

La présence naturelle du groupe sur Internet, un temps saluée, a entraîné la valeur dans les basses eaux lorsque le secteur TMT (technologies, médias, télécoms) a été sinistré. Une croissance externe à rythme soutenu a également fait naître quelques inquiétudes chez les investisseurs quant à la capacité bénéficiaire du groupe. Un plan d'économies a été décidé en janvier dernier. Il a produit ses premiers effets. L'exposition réduite au marché publicitaire a également joué.« La croissance de l'activité nous paraît satisfaisante dans un contexte difficile, notamment en matière de conjoncture publicitaire. C'est précisément grâce à la dépendance modérée du groupe aux revenus publicitaires (39 % du chiffre d'affaires Publications) que l'activité Publications enregistre une si forte croissance »,explique un analyste. Trader.com a amélioré son résultat au premier semestre 2001 avec des pertes de 5,6 millions d'euros (36,73 MF) contre 52,3 millions (343,07 MF) un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a, dans le même temps, augmenté de 14 %, à 205,1 millions d'euros (1,34 milliard de francs).

John H. Macbain, le fondateur et président du directoire, s'est déclaré très confiant sur le second semestre. Il n'a pas encore convaincu les investisseurs, même si les analystes recommandent de s'intéresser au titre. C'est le cas à la Société générale et chez Merrill Lynch, où Meg Geldens juge le titre sous-valorisé et fixe un objectif de cours de 8 euros (52,48 F) à douze mois. Lazard émet également un avis positif.

Envoyer par mail un article

Une cure efficace pour Trader.com

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W