Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

VINCENT BÉNARD

26/10/2001

Vincent Bénard, stratégiste chez Europe Invest, joue le moyen terme.

Emap s'attend à un ralentissement de la croissance de ses recettes publicitaires. Quelles sont vos prévisions ?

Vincent Bénard.Le profit warning émis en juillet ne pouvait d'évidence pas prendre en compte les récents attentats et a fortiori leur incidence sur les recettes publicitaires. Paradoxalement, ces événements ont eu le triste privilège de légitimer (comme dans d'autres secteurs) les éventuelles révisions, même les plus drastiques. C'est plutôt sur ce point que nous voulons insister, bien que nous nous inscrivions dans un consensus de révision en baisse modérée de 2 % des bénéfices par action.

La rumeur d'un éclatement d'Emap vous parait-elle fondée ?

V.B.Que le groupe procède à un examen approfondi de sa structure semble plutôt sain. Il est encore un peu tôt pour juger du résultat des plus récents magazines grand public et de leur positionnement. Les démentis d'éclatement de la société ont visiblement coupé court à certaines spéculations, mais, à démentir de manière trop véhémente, on peut aussi susciter l'intérêt.

L'action a beaucoup chuté depuis le début de l'année. Faut-il s'y intéresser ?

V.B.Le titre présente un risque de volatilité inhérent aux marchés actuels mais garde tout son attrait. À court terme, un retour à une zone voisine de 525 pence est possible, soit une rechute probable de quelque 20 %. Cependant, sur un tel niveau, nous serions acheteurs avec un objectif médian à six-huit mois de 780/800 pence.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

VINCENT BÉNARD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.