Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Toujours plus de mécénat tourné vers la solidarité

16/11/2001

Selon l'Association pour le développement industriel et commercial (Admical), le mécénat d'entreprise continue à croître, notamment dans le secteur de la solidarité.

Il fut un temps où il était suspect de faire du mécénat. Aujourd'hui, il est plus suspect pour une grande entreprise de ne pas en faire. »Pour Virginie Seghers, déléguée générale de l'Association pour le développement industriel et commercial (Admical), l'année 2000 a été plutôt encourageante : le mécénat d'entreprise a continué de croître, notamment dans les secteurs de la solidarité et de l'environnement. La culture reste cependant en tête des actions menées. Au total, les mécènes recensés par l'Admical ont investi 341 millions d'euros (2,24 milliards de francs) en 2000. Dix entreprises françaises consacrent, chaque année, plus de 2 millions d'euros (13 MF) au mécénat. Parmi elles, EDF, Cartier, Vivendi Universal, France Télécom, Carrefour ou la Caisse d'épargne qui a lancé, l'an passé, deux initiatives : une fondation pour la solidarité dotée d'un budget annuel de 15 millions d'euros (98 MF) et une politique de mécénat à l'échelle régionale qui comprend, entre autres, des Pelps (projets d'économie locale et sociale). Ces derniers devraient apporter près de 30 millions d'euros (196 MF) par an à des projets d'intérêt général, ce qui est considérable pour le mécénat français.

Proximité croissante

En termes de tendances, l'Admical note un développement du mécénat de proximité, avec un rôle croissant des directions régionales des grands groupes, mais aussi des PME, souvent membres de clubs d'entreprises locaux (70 % des mécènes en 2000). Le mécénat international n'est pas en reste, en particulier dans le domaine culturel. Pour accompagner son développement commercial à l'étranger, Carrefour a ainsi donné naissance, en 2000, à une fondation internationale dotée d'un budget annuel de 4,6 millions d'euros (30 MF). Mais ce sont les notions d'entreprise citoyenne, socialement responsable ou de développement durable qui contribuent le plus au développement de cette technique de communication. Explications de l'Admical : l'entreprise, sous la pression de la société civile (médias, consommateurs, ONG, etc.) et de la communauté financière, doit, pour être reconnue et plus compétitive, devenir « responsable ».

À côté de la bonne gestion du personnel, des processus de fabrication écologiques, du commerce équitable ou des fonds de placements éthiques, le mécénat devient l'un de ses outils d'intervention. Il figure, dans tous les cas, en bonne place dans les critères retenus par les organismes, notamment financiers, pour examiner le comportement éthique d'une entreprise. Signe des temps, le responsable de la Fondation Schneider électrique pour l'insertion des jeunes, Gilles Vermot-Desroches, vient d'endosser la casquette de responsable du développement durable de l'entreprise. De là à ce qu'ils ne fassent plus qu'un...

Envoyer par mail un article

Toujours plus de mécénat tourné vers la solidarité

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.