Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Les poupées bimbo

30/11/2001

Tremble, Barbie ! Les Bratz et les Diva Starz déboulent sur le marché de la poupée mannequin, plus jeunes et plus branchées que leur mythique aînée...

Cils interminables, bouche pulpeuse, nombril à l'air et « platform shoes », les Bratz, lancées par Bandai en France, déboulent, telles des pétroleuses, sur le marché du jouet. Jade l'excentrique, Cloe le sosie de Loana, Yasmin l'hippie chic et Sasha la métisse « street-wear » s'affirment en victimes de la mode. De son côté, Mattel sort les Diva Starz, poupées parlantes aux semelles compensées, qui ressemblent comme deux gouttes d'eau aux Spice Girls. Le site des Bratz (www.bratz.com) nous montre les quatre lolitas en virée au centre commercial, tandis que divastarz.com propose une visite guidée des chambres des poupées, bourrées de fringues et de matériel multimédia. De quoi filer un coup de vieux à l'indéboulonnable Barbie, qui paraît, par comparaison, bien rangée des voitures, avec ses robes de princesse vaporeuses, ses intérieurs rose bonbon et son petit ami fadasse.

Une petite révolution

Si la blonde Barbie reste hégémonique dans le secteur de la poupée mannequin, les Bratz et autres Diva Starz ont, dès leur lancement, réussi à se faire une place de choix aux côtés de leur grande soeur. Lancées aux États-Unis en juin 2001, les Bratz en sont déjà à 2,5 millions de pièces vendues, avec une demande supérieure à l'offre. En Espagne, on prévoit 300 000 ventes d'ici à fin 2001, un chiffre colossal pour ce marché. Une petite révolution sur le marché de la poupée mannequin, pourtant conservateur.« Le positionnement des Bratz est complètement différent de celui de Barbie,explique Christophe Drevet, directeur marketing de Bandai.Les poupées s'habillent comme les 8-12 ans ou, du moins, comme elles aimeraient être habillées. »Et en ce domaine, on est loin du col Claudine et de la jupe plissée. Les modèles des 8-12 ans ont pour nom Britney Spears ou Christina Aguilera, grandes prêtresses du T-shirt taille six ans, du piercing au nombril et de la microjupe pailletée. Les fabricants privilégient deux cibles : les 8-12 ans pour l'aspect aspirationnel, et les 4-8 ans qui, elles, jouent encore à la poupée. Car les petites filles quittent le monde du jouet de plus en plus tôt.« La tendance pour les filles est la même que le phénomène observé pour les garçons dans les années 90, qui abandonnaient les jouets pour se consacrer aux jeux vidéo », remarque Christophe Drevet. D'où l'apparition d'une nouvelle cible, nommée tweenagers. Plus vraiment des petites filles, pas encore adolescentes, elles se projettent davantage sur leurs grandes soeurs, ados dessalées, que sur des femmes accomplies.

Les parents vont-ils s'en émouvoir, comme on a pu s'offusquer, dans les années 70, d'une Barbie aux mensurations fantasmatiques obsédée par ses vêtements ? Sur le site TF1.fr, on critique les Diva Starz, pourtant couronnées du Grand Prix du jouet 2001 :« Dialogues débilitants, look vulgaire... On veut transformer nos fillettes en mini-pouffes ou quoi ? »Les poupées bimbo semblent en tout cas parties pour cartonner dans l'Hexagone. Une bonne nouvelle pour les fabricants de jouets, qui ont non seulement à batailler avec la concurrence, mais aussi avec les acteurs d'autres secteurs, comme le souligne Christophe Drevet :« Aujourd'hui, les tweenagers sont également de grandes consommatrices de CD, de téléphonie mobile et, évidemment, de fringues ! »Les petites filles modèles ne sont plus ce qu'elles étaient...

Envoyer par mail un article

Les poupées bimbo

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W