Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

CHRISTOPHE CHERBLANC

07/12/2001

Christophe Cherblanc, analyste financier chez SG Equity Research, reste confiant à moyen terme.

Quel impact attendez-vous sur les comptes de la chaîne l'an prochain ?

Christophe Cherblanc.Nous attendons un impact négatif de 30 millions d'euros (197 MF) avant impôt sur 2002. À l'origine de ce résultat, une prévision de revenus de 30 et 60 millions d'euros de charges. Nous avons supposé que les frais techniques seraient compensés par les revenus dérivés.

Le cours actuel du titre prend-il en compte les conséquences de l'opération ?

Ch.C.Cette opération a un impact financier réel, mais ponctuel. Il n'affecte pas la capacité bénéficiaire à long terme de la chaîne. Les conséquences sont limitées sur la valorisation du titre : on peut évaluer l'impact net à 0,3 euro par action en supposant une contribution négative de 40 millions d'euros (262,4MF) en 2006. Nous maintenons donc une opinion positive, avec toutefois un potentiel limité à court terme, compte tenu d'un objectif de cours de 32 euros.

Stratégiquement, TF1 pouvait-il renoncer à cette opération ?

Ch.C.La réaction boursière aurait probablement été négative en cas de perte des droits. Et puis, n'oublions pas que d'autres programmes présentent aussi des rentabilités brutes faibles ou négatives, comme la Champions League ou la couverture d'événements politiques.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

CHRISTOPHE CHERBLANC

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.