Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ENTRETIEN

VINCENT BÉNARD

18/12/2001

Vincent Bénard, stratégiste chez Europe Invest, apprécie la stratégie de Cyber Press Publishing.

L'arrêt de magazines et le plan d'économies qu'il entraîne vous inquiètent-il ?

Vincent Bénard.Le plan d'économies de Cyber Press Publishing n'est pas inquiétant car la société semble bien avoir une stratégie très ciblée et donc vouloir s'en donner les moyens. Ceci semble donc plutôt sain. De plus, l'arrêt des magazines, s'il ressemble à un pari osé, peut se révéler payant compte tenu de la concurrence acharnée dans le secteur.

Les jeux vidéo et les magazines qui leur sont liés sont-ils le meilleur moteur de la croissance ? Qu'en est-il de la croissance externe ?

V.B.Le recentrage sur les jeux vidéo et la presse qui leur est liée semble plutôt judicieux car les investisseurs, comme les consommateurs, semblent préférer les « pure players ». Ce moteur de la croissance semble bien choisi pour peu que les effets aléatoires de mode soient convenablement pris en compte, ce qui suppose une réactivité importante. Le secteur reste très porteur et dans l'air du temps. Quant à la croissance externe, il semble prématuré d'y penser tant que le plan d'économies n'a pas porté ses fruits de manière tangible.

À plus de dix euros l'action, comment jugez-vous la valorisation de Cyber Press Publishing ?

V.B.La valorisation actuelle nous semble basse et justifier l'achat. Le risque est très limité dans le secteur que nous évoquons. On peut fixer un objectif de cours de 14 euros à six mois et des niveaux plus élevés à douze mois.

Entretien : T.B.

Envoyer par mail un article

VINCENT BÉNARD

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.