Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TENDANCES

Le DVD crève l'écran

11/01/2002

Le succès du DVD du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, sorti mercredi 9 janvier, est assuré. En tout cas si l'on en croit l'engouement des Français pour ce format numérique, dont ils sont les champions d'Europe.

Son fabuleux destin n'est pas encore arrivé à son terme. Après avoir séduit 8,2 millions de spectateurs français dans les salles obscures, Amélie Poulain débarque dans les foyers en DVD. La version vidéo numérique du film de Jean-Pierre Jeunet a été mise en vente mercredi 9 janvier, en même temps que la traditionnelle cassette VHS. Amélie devrait, une nouvelle fois, faire exploser le box-office. Tous les facteurs sont en effet réunis pour que petite fée de Montmartre passe la barre du demi-million d'exemplaires de DVD vendus : un succès populaire en salle, bien sûr, mais aussi le récent engouement des Français pour ce support numérique.

Les DVD, les Français les adorent. Ils en achètent beaucoup : plus de 25 millions en 2001. Soit encore dix millions de moins que les cassettes VHS, mais qui représentent plus de la moitié du chiffre d'affaire total de l'édition vidéo, contre moins de 40 % en 2000. Pour la première fois, la vieille cassette est battue sur ce critère. En attendant 2002, année pour laquelle l'institut d'études GfK estime que les ventes de DVD seront supérieures en volume à celles de cassettes VHS.« Ce succès tient à la combinaison de plusieurs paramètres,observe Romain Corler, analyste marketing chez GfK.Ce sont, dans le désordre, le goût des Français pour le cinéma, un taux d'équipement élevé en lecteurs, la baisse du prix de ces lecteurs et la bonne réaction des distributeurs, notamment les grandes surfaces, qui ont parié sur le format et l'ont rapidement mis dans les rayons, ce qui a rassuré les consommateurs. »

Un taux d'équipement de 20 % en 2002

Les Français sont les champions d'Europe du DVD. Toujours d'après GfK, dans un an, un foyer sur cinq possédera un lecteur. Actuellement, le taux d'équipement s'élève déjà à 12 %. Un record face à nos voisins européens dont aucun ne dépasse les 10 % : 9,4 % en Grande-Bretagne, 6,3 % en Allemagne, 7,2 % en Espagne, 6,5 % aux Pays-Bas et 2,5 % en Italie. La France reste toutefois encore loin des États-Unis où près d'un foyer sur quatre possède un lecteur DVD.« Le marché français a été le plus réactif et reste l'un des plus dynamiques d'Europe,poursuit Romain Corler.Il y a une dizaine d'années, le laser-disc, l'ancêtre du DVD, avait déjà connu un réel engouement en France, contrairement aux autres pays. »La qualité de l'image, du son et les « bonus » (bandes sons, scènes coupées, commentaires, etc.) apportés par le DVD sont très appréciés des Français cinéphiles. Nos compatriotes ont également l'esprit collectionneur plutôt que loueur.

Autre raison du boom du DVD, le raccourcissement du délai de sortie en vidéo des films de cinéma. Il y a un peu plus d'un an, celui-ci est passé de neuf à six mois.« Contrairement à ce que pouvaient craindre certains producteurs, le cinéma ne s'en est pas moins bien porté », note Jean-Yves Mirski, délégué général du Syndicat des éditeurs vidéo (SEV). Désormais, les sorties des vidéos, devenues une source de revenus non négligeable dans les budgets de production des films, sont orchestrées comme de véritables événements. Le destin vidéo d'Amélie est tout tracé.

Envoyer par mail un article

Le DVD crève l'écran

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

GFK