Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PREMIER MARCHÉ

Infogrames en habits de fête

11/01/2002

L'éditeur de jeux vidéo fait tout pour séduire les investisseurs. Et ravive ainsi les rumeurs d'une cession de la société.

Infogrames Entertainment serait-il en vente ? Il ne s'agit que de rumeurs, mais il faut reconnaître que les dernières annonces du groupe ont eu tendance à leur donner corps. La réduction de l'endettement, les efforts prévus pour doper la rentabilité et la stratégie de croissance pour continuer d'occuper l'une des trois premières places du secteur des jeux vidéo sont dignes du manuel du bon manager. Dans le cas d'espèce, ces annonces peuvent être interprétées comme la volonté d'attiser la convoitise des prédateurs, renforçant les rumeurs de cession de la société dans les années à venir. Infogrames Entertainment est éditeur de jeux vidéo pour les consoles de jeux, PC et Mac, les plates-formes de télévision interactive, les terminaux compatibles WAP et les systèmes embarqués de divertissement aériens. Infogrames veut être le second éditeur mondial de jeux vidéo derrière Electronic Arts, ce qui semble plaire aux groupes multimédias.

Fort rebond de l'action

Les actionnaires n'ont pour l'instant pas eu à se plaindre de la tournure des événements. L'action dépassait 15 euros au début de la semaine, enregistrant un fort rebond depuis le début de l'année. Cela, après un automne particulièrement faste, le titre ayant triplé sa valeur en quelques mois avant de souffler au mois de décembre.

Infogrames Entertainment a annoncé une réduction significative de sa dette obligataire au 31 décembre après le rachat sur le marché, au cours du second semestre 2001, de 2,179 millions d'obligations « océanes » à échéance de juillet 2005. La société a, de plus, indiqué avoir cédé 8 millions d'actions autodétenues, soit l'équivalent de 7,7 % de son capital, aux fonds américains General Atlantic Partners, en échange d'obligations convertibles d'un montant nominal total de 56 millions d'euros émises par sa filiale Infogrames Inc. et de 56 millions d'euros en numéraire.« Les différentes opérations réalisées par le groupe au cours des dernières semaines ont permis de rééquilibrer la structure financière »,explique un analyste. S'ajoute à cela la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 60 % à 136,6 millions d'euros sur la période du 1er juillet au 30 septembre 2001. Les investisseurs ont visiblement apprécié.

Envoyer par mail un article

Infogrames en habits de fête

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.